Visite en Pologne de l’Amicale gaulliste du Sénat [pl]

Conduite par M. Gérard Larcher, président du sénat, une délégation de quarante-quatre sénatrices et sénateurs français a effectué entre Varsovie, Cracovie et Auschwitz, du 21 au 25 mai, un séjour dont l’objectif était d’honorer la mémoire du Général de Gaulle, très présente en Pologne, et de commémorer le soixante-dixième anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, un conflit particulièrement meurtrier pour ce pays.

JPEG

JPEG

JPEG

La statue de Charles de Gaulle, personnage historique très respecté en Pologne, orne aujourd’hui l’une des plus belles places de Varsovie. Les sénateurs se sont souvenu que les liens du Général avec ce pays avaient été profonds, qu’il y avait servi entre 1919 et 1921, capitaine à l’époque, affecté d’abord comme instructeur à la formation des militaires de l’Armée polonaise, puis comme officier, et qu’il avait participé directement aux combats victorieux de celle-ci, commandée par le maréchal Pilsudski, contre les Bolcheviques.

Le Général de Gaulle, revenu en Pologne en 1967 comme Président de la République, avait alors invité la Pologne à s’affranchir de tout complexe vis-à-vis de l’Allemagne et de l’Union Soviétique, et à prendre conscience déjà qu’elle était un grand pays d’Europe.

A Varsovie, ayant eu des entretiens au Sénat avec MM. Jan Wyrowiński, vice-président, Włodzimierz Cimoszewicz, président de la commission des affaires étrangères, et Edmund Wittbrodt, président de la commission des affaires européennes, les sénateurs français ont pu écouter une présentation de la Pologne faite dans les locaux de la Haute Assemblée par M. Marek Ziółkowski, sénateur également, président de la commission des affaires économiques, parfait francophone.

JPEG - 76.7 ko
© Katarzyna Czerwińska/Senat RP
JPEG - 107.4 ko
© Katarzyna Czerwińska/Senat RP

Le soir du 22 mai, l’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, a offert à sa Résidence un dîner en leur honneur au cours duquel il a prononcé un discours évoquant la relation France-Pologne (cliquer discours). Les sénateurs ont visité la vieille ville de Varsovie en s’arrêtant longuement à Polin, le musée d’histoire des Juifs de Pologne.

Se déplaçant le lendemain à Cracovie, ils ont entendu M. Thierry Guichoux, Consul Général de France, leur présenter l’histoire de la ville et leur rappeler l’importance que gardait aujourd’hui Cracovie en Pologne, puis ont consacré près de deux journées à visiter les innombrables hauts lieux de la capitale du sud. Ils ont pu constater que l’offre touristique de Cracovie, compte-tenu d’un patrimoine monumental et culturel largement épargné en 1939-1945, était d’une exceptionnelle variété.

Les sénateurs ont clôturé leur voyage en Pologne en se rendant au musée d’Auschwitz, où ils ont déposé une gerbe au mur des Fusillés, rendant hommage aux victimes du plus sinistre camp de la mort que l’Allemagne nazie ait jamais implanté en Pologne.

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 30/06/2015

Haut de page