Vernissage exposition EDF/AREVA/CEA [pl]

Vernissage exposition EDF/AREVA/CEA
17 septembre 2015


Mesdames et Messieurs

Je suis particulièrement heureux de vous accueillir ce soir dans notre résidence pour ce vernissage. Je me réjouis également d’y retrouver notre « équipe de France de l’énergie » qui, avec EDF, AREVA, le CEA et l’ambassade a monté à destination de la population varsovienne cette belle exposition Energia dla Klimatu.

Le choix des mots a toujours une importance, et à ce titre Energia dla Kimatu n’échappe pas à la règle.

L’énergie, c’est la vie, c’est ce qui permet à une économie de prospérer, aux entreprises de se développer, à nos concitoyens de se déplacer, de se chauffer, de se connecter et de vivre ensemble. Mais dire cela ne suffit pas : comme toutes les ressources, l’énergie a ses contraintes et ses exigences. Elle doit être disponible pour chacun, à un prix raisonnable pour la bonne compétitivité de nos économies, dans des conditions qui assurent à nos pays leur indépendance, et dans le respect de notre environnement et du monde que nous laisserons à nos enfants. Dans ce contexte, je me réjouis de l’initiative prise par Areva, en partenariat avec Rzeczpospolita, d’organiser très prochainement un concours sur le thème : « Communiquer sur les technologies basses émissions ». Ce concours, qui s’adresse à la jeunesse polonaise, verra les 3 meilleurs articles publiés dans ce journal à la veille de la COP 21.

Chacun ici connait l’importance de cette dernière exigence, à moins de trois mois de l’ouverture de la COP 21 à Paris. Si nous ne faisons rien, si nous ne réagissons pas, la température moyenne de la planète augmentera de près de 4° à la fin de ce siècle par rapport au début de l’ère industrielle. La mobilisation internationale lancée par la COP 21 vise à limiter cette hausse à 2° et à provoquer le sursaut nécessaire. Plus de 50 pays ont déjà remis leurs propositions, mais le temps presse pour que la rencontre de décembre de Paris soit un succès.

Pour autant, énergie et climat ne sont pas contradictoires, et c’est le sens du titre que nous avons choisi pour cette exposition. L’énergie peut être au service du climat. Il est possible de produire une énergie qui élimine ou réduit très fortement les émissions de gaz à effet de serre. L’eau, le vent, le soleil, l’atome permettent de produire une énergie complètement dé-carbonée. Les nouvelles technologies de captation du CO2 réduisent considérablement les émissions des énergies fossiles traditionnelles, à commencer par le charbon.

L’ensemble de ces sources d’énergie et de ces technologies existent et chaque pays peut les adopter, les mettre en œuvre à son rythme, en tenant compte bien évidemment de l’histoire de son mix énergétique et de ses ressources propres. Mais il est important de se fixer un cap, celui propre à chaque pays d’aller vers une énergie de plus en plus dé-carbonée et une efficacité énergétique de plus en plus performante - tant il est vrai que l’énergie la moins chère et la plus propre est celle que l’on ne consomme pas - et celui, collectif, de préserver notre planète pour nos enfants.

La France accueillera la COP 21 à Paris en décembre. Elle est prête à partager son expérience et son savoir-faire en matière énergétique. Elle produit aujourd’hui une électricité dé-carbonée à 95%. Elle vient de se doter d’une Loi sur la Transition Energétique qui fixe des objectifs très ambitieux : réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 40% en 2030 par rapport à 1990, réduire notre consommation énergétique finale de 50% en 2050 par rapport à 2012, porter la part des énergies renouvelables à 23% de la consommation d’énergie en 2020 et à 32% en 2030, diversifier nos sources en ramenant la part du nucléaire à 50% de la production d’électricité en 2025.

C’est ce panorama global que cette exposition souhaite présenter à nos amis polonais qui passeront le long de la rue Piekna : la technologie nucléaire la plus moderne, les énergies nouvelles solaires et éoliennes indispensables aujourd’hui à un mix énergétique équilibré, l’hydraulique, les nouvelles technologies de récupération du CO2 du charbon. Vous avez pu regarder les panneaux de l’exposition sur les grilles de l’ambassade en arrivant. Ce panneau que je vais maintenant dévoiler devant vous reprend chacun d’entre eux et délivre un message global : oui l’énergie peut être au service du climat.

Dernière modification : 17/09/2015

Haut de page