Troupes françaises à l’exercice " Citadel Bonus 15" à Bydgoszcz [pl]

La France envoie du 13 au 27 novembre 2015 plus de 300 hommes à Bydgoszcz, siège du JFTC ou Joint Force Training Center. A Bydgoszcz, des soldats venus de nombreux pays de l’OTAN vont se retrouver pour des exercices en commun, une période d’entraînement jugée indispensable par les états-majors puisqu’elle va donner à chaque pays allié, pendant ces quinze jours, une opportunité d’interactions élargies avec les autres Alliés présents sur zone.

Ce déploiement sur le territoire polonais demande un gros effort aux armées françaises, dont les effectifs sont déjà mobilisés sur plusieurs opérations extérieures ainsi que sur le territoire national. L’entraînement à Bydgoszcz participe des mesures de réassurance décidées dans le cadre de l’OTAN. Il faut rappeler que la France a pris une large part dans ces diverses mesures de réassurance depuis l’entrée de la Russie en Ukraine, qu’elle a engagé des moyens aériens pour renforcer la surveillance et la défense du ciel au-dessus de la Roumanie, de la Pologne et des pays baltes, qu’elle a assuré des missions de surveillance et de veille stratégique depuis la mer Noire, qu’elle a renforcé certains états-majors de l’OTAN, intensifié la présence française dans les forces maritimes permanentes de l’Alliance en mer Baltique, et participé à des exercices conjoints avec ses alliés sur les frontières orientales de l’Alliance atlantique.

JPEG - 129.2 ko
Cérémonie du 14 juin 2015 commémorant les 10 ans du CRR-Fr - photo CRR-Fr

Le CRR-Fr, Corps de réaction rapide français stationné à Lille, commandé par le Général Margail, est une unité d’intervention rapide certifié par l’OTAN « high readiness force » depuis juillet 2007 . Il est capable, sur court préavis, de commander une force nationale ou multinationale de 60 000 militaires, soit dans un cadre national ou européen, soit dans un cadre OTAN. Il est capable aussi, deux jours après une décision prise par ses autorités politiques, d’envoyer des équipes de reconnaissance sur une zone d’opérations et, une semaine plus tard, d’armer un poste de commandement léger. Une fois déployé, il est en mesure de commander un large éventail de missions allant de « l’entrée en premier » sur une zone d’opérations jusqu’à la stabilisation de zones non sécurisés. A Lille, des militaires de 13 pays différents constituent les effectifs du CRR-Fr, et 80 étrangers sont affectés de façon permanente dans son état-major. Le CRR-Fr a armé la NATO response force (NRF) en 2011 et 2014 et a été déployé au Tchad, en République centrafricaine, en Afghanistan. A Szczecin, où le Corps multinational Nord-Est de l’OTAN, le « fer de lance » de l’alliance atlantique, monte en puissance, l’expérience acquise par le CRR-Fr dans le domaine de la « réaction rapide » et des procédures OTAN se révélera sans doute très utile.

JPEG - 124.4 ko
L’exercice « Citadel Mourmelon » au CRR-Fr de Lille

Dernière modification : 27/01/2016

Haut de page