Traité de l’Elysée. Sur les grilles de nos ambassades, cinquante ans d’amitié franco-allemande [pl]

Le Traité de l’Elysée a été signé le 22 janvier 1963 à Paris par l’Allemagne et la France, deux pays qui s’étaient combattus âprement tout au long de l’Histoire, se livrant notamment en trois quarts de siècle, de 1870 et 1945, trois guerres d’une effroyable violence.

L’année 2013 est celle du Cinquantenaire du Traité de l’Elysée, un texte empreint d’une grande solennité, né de la volonté des dirigeants politiques des deux pays d’en finir une fois pour toutes avec les guerres.

Entre 1958 et 1963, deux personnalités hors du commun, le Général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer, ont contribué puissamment au rapprochement des deux nations. Le Traité, qu’ils ont signé de leur main, consacre la réconciliation irrévocable depuis janvier 1963. C’est un traité qui a posé les bases concrètes de relations d’amitié et de coopération décidées d’un commun accord par la France et l’Allemagne. Pour mieux souligner la dimension historique du Traité, sa signature a d’ailleurs été suivie, le même jour, d’une déclaration commune des dirigeants des deux Etats.

JPEG

Le 28 mai 2013 l’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, et l’Ambassadeur d’Allemagne en Pologne, M. Rüdiger von Fritsch, ont souligné ensemble l’importance de ce Traité d’amitié en marquant son cinquantième anniversaire de façon originale. A midi, ils ont inauguré l’exposition en compagnie des représentants de la presse. Ils ont commenté pour eux les temps forts de l’amitié que connaissent nos pays depuis un demi-siècle.

JPEG - 141.3 ko
Pendant la rencontre avec la presse : MM. Pierre Buhler, Ambassadeur de France en Pologne, et Rüdiger von Fritsch, Ambassadeur d’Allemagne en Pologne


- Pour lire le discours de l’Ambassadeur de France, cliquez ICI

Cette exposition commune, comprenant 26 panneaux fixés sur les grilles des deux Ambassades afin d’être facilement lus par les passants, retrace en effet les circonstances historiques et les actions des hommes qui ont permis la signature de ce Traité. Elle rappelle que sa portée est unique, que le Traité de l’Elysée n’a aucun équivalent dans le monde. Très vivants, bien illustrés par de nombreuses photos, les 26 panneaux de cette exposition également répartis entre nos deux ambassades rendent compte de façon à la fois savante et attrayante de la richesse de nos relations, de la diversité des domaines dans lesquels la coopération entre nos deux nations s’exprime au quotidien. (album photo de l’exposition)

En soirée, répondant en écho à la réception du 22 janvier 2013 qui, pour commémorer la signature du Traité, s’était déroulée à la Résidence de France à Varsovie, l’Ambassadeur de France en Pologne et l’Ambassadeur d’Allemagne en Pologne ont une nouvelle fois donné en commun une réception. M. Piotr Serafin, Secrétaire d’Etat polonais pour les Affaires européennes, a honoré de sa présence cette réception qui cette fois a eu lieu à la Résidence de l’Ambassadeur d’Allemagne. C’était bien là, une fois encore, le symbole de notre grande proximité : nos deux représentations ne pourraient pas être plus voisines, elles ne sont séparées que par quelques mètres de chaussée, rue Jazdow.

JPEG - 172.3 ko
Réception à la Résidence d’Allemagne : MM. Piotr Serafin, Secrétaire d’Etat polonais pour les Affaires européennes, Pierre Buhler, Ambassadeur de France en Pologne, et Rüdiger von Fritsch, Ambassadeur d’Allemagne en Pologne

Dernière modification : 11/07/2013

Haut de page