Signature de l’accord de coopération entre AGH et THALES

Discours à l’occasion de la signature de l’accord de coopération entre AGH et THALES (en français)



Monsieur le Recteur,
Monsieur le Directeur technique du groupe Thales,
Monsieur le Président de THALES Polska,
Mesdames, Messieurs,


Je souhaite d’abord remercier AGH, l’Université des sciences et technologies de Cracovie, et son Recteur Monsieur le Professeur Tadeusz Słomka, de leur accueil pour ce moment important de la coopération scientifique et universitaire entre la Pologne et la France. AGH est l’un des fleurons universitaires polonais, et un modèle en Pologne pour le développement des liens avec le monde de l’entreprise et le transfert de technologie et ce n’est pas étonnant que THALES ait choisi cette université pour nouer son premier partenariat en Pologne.


Le soutien à la formation d’une élite à double culture polonaise et française fait partie des priorités de l’Ambassade de France en Pologne et de l’Institut français de Pologne. Les échanges scientifiques et universitaires contribuent à cet objectif. Il est pour nous également essentiel d’accompagner les entreprises françaises comme THALES dans leurs développements en Pologne, et ce, dans tous les secteurs.


C’est pourquoi je me félicite du développement de la coopération scientifique opéré par THALES en Pologne, et de la signature aujourd’hui de cet accord-cadre entre THALES et AGH, l’Université des sciences et technologies de Cracovie.


L’Institut français de Pologne et l’ambassade de France en Pologne sont des partenaires de ces accords avec la création de deux bourses cofinancées THALES-Ambassade de France et Institut français de Pologne pour prendre en charge la mobilité vers la France d’étudiants d’AGH.
Je me réjouis que de nouvelles bourses cofinancées par le groupe THALES pour des étudiants polonais soient également en projet pour les trois prochaines années.


Je suis certain que ce partenariat entre AGH, THALES, l’Ambassade de France et l’Institut français de Pologne produiront de la richesse scientifique, et permettront la formation des scientifiques européens dont l’Europe a besoin pour son développement technologique et industriel.


Je vous souhaite de grands succès scientifiques.

Merci de votre attention.

Dernière modification : 02/12/2014

Haut de page