Remise des insignes d’officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur à Mme Krystyna Łyczywek

Remise des insignes
d’officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur
à Mme Krystyna Łyczywek

(Szczecin, le 22 octobre 2013)

Mesdames et Messieurs, chers amis,

Je voudrais profiter de cette occasion qui m’a été donnée de prendre la parole devant vous ici, à Szczecin, pour rendre hommage à une personnalité absolument remarquable de cette ville, une femme extraordinaire, Mme Krystyna Łyczywek, à qui le président de la République française a décidé de décerner une des décorations françaises les plus prestigieuses, la Légion d’Honneur, au grade d’officier.

L’ordre de la Légion d’honneur a été créé en 1802 par Napoléon Bonaparte. Depuis cette date, la France distingue dans cet ordre les personnes qui se sont signalées par leurs mérites éminents à l’égard de la France et des valeurs qu’elle représente.

Chère Madame Krystyna Łyczywek, permettez qu’avant de vous remettre vos insignes, je rappelle en quelques mots les mérites qui vous ont valu d’être ainsi distinguée.

Vous êtes, Madame, une fidèle amie de la France de longue date. Vous avez en effet appartenu dès sa création en 1947 à la section de Szczecin de l’Association d’amitié Pologne-France, que vous présidez aujourd’hui. Ancienne enseignante de français, traductrice de talent et notamment des « Chroniques » de Maupassant, vous avez toujours été au service de la diffusion de la langue et de la culture françaises en Pologne.

Vous êtes également une artiste de grand talent, photographe réputée dont les photos ont été présentées dans plus de cent vingt expositions photographiques en Pologne et à l’étranger et dont les œuvres se trouvent notamment dans les collections de la Bibliothèque nationale de Paris.

Vous avez récemment travaillé sur un projet photographique mettant en scène l’architecture des villes de Paris et Szczecin prise dans les reflets des flaques ou de vitrines.

Vous êtes également l’auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages sur la France et la photographie et vous avez contribué à promouvoir en Pologne l’école française de la photographie humaniste en y faisant connaître Cartier-Bresson ou Doisneau.

Chère Madame Łyczywek, vous êtes l’animatrice inlassable, au côté de Monsieur le Consul, de la présence française à Szczecin. Vous avez mis au service du rayonnement de la langue et de la culture française dans cette ville tout votre dynamisme, votre enthousiasme, votre merveilleuse jeunesse d’esprit. Ces Journées annuelles de la Culture française, auxquelles j’ai l’honneur de participer cette année, et la place qu’elles occupent dans le paysage culturel de la ville en sont l’exemple le plus éclatant.

Madame, votre dévouement toutes ces années à la France, avec talent, efficacité et modestie, vous a valu d’être nommée par le président de la République française officier dans l’ordre de la Légion d’Honneur.

***

Krystyna Łyczywek, au nom du président de la République, je vous fais officier de la Légion d’Honneur.

Dernière modification : 25/10/2013

Haut de page