Remise des Palmes académiques à cinq enseignants du Lycée français René Goscinny de Varsovie

Remise des insignes de chevalier des Palmes académiques

à Mme Danièle Dedo, Mme Nathalie Potocki,
M. Michał Ryszkiewicz, Mme Barbara Subko et Mme Magdalena Śliwińska,
enseignants du Lycée français René Goscinny de Varsovie

Résidence de France, le 6 décembre 2013

Monsieur le proviseur du Lycée français de Varsovie, Pascal Plouchart,
Monsieur le directeur de l’école primaire, Alain Marchou,
Mesdames et Messieurs, chers amis,

Nous sommes réunis ce soir pour rendre hommage à cinq enseignants français et polonais du Lycée français de Varsovie, auxquels leurs qualités et leurs compétences remarquables ont valu d’être nommés par le ministre de l’Éducation nationale chevaliers dans l’Ordre des Palmes académiques.

Créé en 1808 par décret impérial, cet ordre est destiné à honorer les mérites des personnels de l’Éducation nationale qui « ont rendu des services signalés à l’enseignement » et, à l’étranger, de ceux « qui contribuent effectivement à l’expansion intellectuelle, scientifique et artistique de la France dans le monde ».

Cette distinction de cinq de ses enseignants est bien sûr un honneur qui rejaillit sur l’ensemble du lycée René Goscinny, établissement français d’excellence qui assume pleinement et avec succès sa mission de rayonnement de la présence et de la langue française en Pologne, de transmission des savoirs, d’éducation, au sens le plus noble du terme, des élèves, français, polonais ou d’une nationalité tierce, qui lui sont confiés, et de formation d’une élite polonaise imprégnée de culture française.

C’est donc avec une joie partagée avec vous tous ici rassemblés, enseignants, membres de l’équipe pédagogique, parents d’élèves et amis du Lycée français, que je vais à présent remettre leurs insignes de chevalier des Palmes académiques à ceux que nous honorons ce soir et dont je vais d’abord, si vous le permettez, rappeler en quelques mots les mérites.

***

Madame Danièle Dedo, vous avez débuté votre carrière d’institutrice dans les écoles primaires et maternelles de Blanzy et de Montceau-les-Mines, au cœur de ce bassin minier et industriel de Saône-et-Loire où l’empreinte laissée par l’émigration polonaise en France au début du XXe siècle est toujours bien visible. Vous-même avez grandi entre ces deux cultures française et polonaise.

Vous décidez ensuite de venir poursuivre votre mission éducative ici, à Varsovie, au sein du Lycée français, où vous enseignez depuis trente ans.

Vous y avez acquis une grande expérience, notamment des classes maternelles ; le fonctionnement et l’organisation, particulièrement efficaces et rassurants, de vos classes créent un climat favorable aux apprentissages pour ces très jeunes élèves, dont vous tenez compte de l’hétérogénéité.

Intégrée dans le corps des professeurs des écoles, enseignante chevronnée, toujours disposée à partager avec vos collègues plus novices l’expérience acquise à l’école René Goscinny, votre souci de la réussite et de l’épanouissement de tous les élèves qui vous sont confiés ainsi que votre contribution, par votre action auprès des jeunes Polonais, au rayonnement de notre langue et de notre culture en Pologne vous ont valu d’être nommée par le ministre de l’Éducation nationale chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Danièle Dedo, au nom du ministre de l’Éducation nationale, je vous fais chevalier des Palmes académiques.

***

Madame Nathalie Potocki, vous avez rejoint le Lycée français de Varsovie il y a maintenant vingt-quatre ans, quelques années à peine après vos débuts d’institutrice de l’Éducation nationale. Parfaitement intégrée à votre pays d’accueil – où vous avez fondé une famille franco-polonaise – vous vous êtes attachée à en apprendre la langue, en suivant des cours à l’Université de Varsovie au début des années 1990.

À l’école primaire du Lycée français, vous avez assuré vos enseignements sur tous les niveaux avant de vous recentrer ces dernières années sur les classes de CP et de CE1, où votre engagement professionnel est manifeste au service des élèves qui vous sont confiés. Auprès de ces toutes jeunes classes de primaire, vous vous attachez à ce que les apprentissages fondamentaux soient acquis par les élèves, adaptant aux besoins de chacun une pédagogie éprouvée dans le contexte particulier d’une école qui accueille des élèves de plus de trente nationalités différentes. Dans votre enseignement, les apprentissages trouvent du sens.

Intégrée dans le corps des professeurs des écoles, enseignante réfléchie et attentive, votre travail patient et rigoureux pour transmettre à vos élèves, avec les connaissances élémentaires, le goût d’apprendre et votre contribution au rayonnement de la langue et de la culture française en Pologne vous ont valu d’être nommée par le ministre de l’Éducation nationale chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Nathalie Potocki, au nom du ministre de l’Éducation nationale, je vous fais chevalier des Palmes académiques.

***

Monsieur Michał Ryszkiewicz, vous êtes titulaire d’une maîtrise ès mathématiques théoriques de l’Université de Varsovie et d’un doctorat ès mathématiques appliquées décerné par l’Académie polonaise des Sciences. À l’issue de vos études, vous avez d’abord enseigné à l’École supérieure d’agriculture de Varsovie, avant d’être détaché durant trois ans auprès de l’Institut des Sciences exactes et de la Technologie de l’Université d’Annaba.

De retour d’Algérie, vous rejoignez il y a trente ans l’équipe enseignante du Lycée français de Varsovie, d’abord en tant que professeur de mathématiques, puis comme professeur de physique et de technologie.

Votre dynamisme et votre bonne connaissance des acteurs locaux et universitaires font de vous un facilitateur de projets pour l’établissement et pour vos collègues. Toujours disponible, vous vous impliquez dans les instances de l’établissement et conduisez des projets éducatifs variés (organisation de clubs d’activités, sorties, visites, voyages, classes vertes, challenges de zone) qui enrichissent l’offre éducative du Lycée français de Varsovie.

Enseignant très sérieux et d’excellent niveau, votre investissement dans la vie du lycée et dans sa mission éducative, comprise au sens large, au profit de vos élèves français et polonais vous ont valu d’être nommé par le ministre de l’Éducation nationale chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Michał Ryszkiewicz, au nom du ministre de l’Éducation nationale, je vous fais chevalier des Palmes académiques.

***

Madame Barbara Subko, titulaire d’une maîtrise de philologie polonaise de l’Université de Varsovie, vous y enseignez durant trois ans comme assistante à la faculté de lettres avant de rejoindre l’équipe pédagogique du Lycée français il y a vingt-sept ans.

Vous avez depuis à cœur de faire découvrir et aimer la langue polonaise à vos élèves, par une pédagogie de l’encouragement et en diversifiant votre pratique professionnelle, en initiant ou en participant à de nombreux projets moteurs pour le lycée : sorties, voyages, partenariats avec des écoles ou collèges polonais.

Vous vous êtes également attachée à sensibiliser vos élèves à la dimension multiculturelle de l’histoire de la Pologne, pays où diverses nationalités se côtoyaient jusqu’à la Seconde guerre mondiale et l’extermination, dont vous entretenez l’impérieuse mémoire, des Juifs polonais et européens par l’Allemagne nazie.

Enseignante dévouée, enthousiaste et très active, votre contribution au projet pédagogique du Lycée français de Varsovie et votre engagement dans la transmission d’une mémoire universelle à vos élèves porteurs eux-même de différentes cultures vous ont valu d’être nommée par le ministre de l’Éducation nationale chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Barbara Subko, au nom du ministre de l’Éducation nationale, je vous fais chevalier des Palmes académiques.

***

Madame Magdalena Śliwińska, titulaire d’une maîtrise de philologie allemande de l’Université de Varsovie, vous avez rejoint il y a un peu plus de trente ans le Lycée français pour y enseigner la langue de Schiller, et ce à tous les niveaux, de la classe de quatrième à la terminale.

Vous vous attachez dans votre enseignement à ce que vos élèves germanistes s’ouvrent, au-delà de l’apprentissage de la langue allemande même, à la culture germanique, au travers de nombreux projets que vous menez avec persévérance et énergie. Vous avez ainsi mis en place et organisé des séjours éducatifs dans la capitale allemande pour les élèves du collège, ou encore des échanges scolaires avec immersion en famille d’accueil grâce au partenariat que vous avez développé avec un lycée allemand de la région de Brême.
Vous vous êtes également fortement impliquée récemment dans la mise en place de stages en entreprises en Allemagne pour les élèves germanistes de seconde.

Enseignante sérieuse et dynamique, sachant donner du relief à son enseignement, vos qualités pédagogiques remarquables comme votre engagement continu pour faire vivre votre discipline et enrichir le projet d’établissement du Lycée français de Varsovie vous ont valu d’être nommée par le ministre de l’Éducation nationale chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Magdalena Śliwińska, au nom du ministre de l’Éducation nationale, je vous fais chevalier des Palmes académiques.

***

Dernière modification : 09/12/2013

Haut de page