Ouverture de la conférence de l’initiative ECO-MIASTO 2015

Ouverture de la conférence de l’initiative ECO-MIASTO 2015

27 avril 2015



Monsieur le Président,
Monsieur le Conseiller,
Monsieur le Directeur,

Mesdames et Messieurs les journalistes,
Chers partenaires,
Mesdames et Messieurs,

J’ai le plaisir et l’honneur de vous accueillir aujourd’hui pour l’inauguration de la 3e édition d’ECO-MIASTO. A travers cette initiative lancée en 2013, l’Ambassade de France en Pologne poursuit un travail engagé depuis plusieurs années afin d’encourager la transition écologique des villes polonaises. ECO-MIASTO illustre avant tout l’engagement de la France en faveur du développement durable et de la lutte contre le réchauffement climatique. Preuve du succès croissant de cette opération, plusieurs nouveaux partenaires nous ont encore rejoints cette année, et je tiens à les saluer aujourd’hui.

Vous le savez, cette année est cruciale puisqu’après Varsovie en 2013, ce sera au tour de Paris d’accueillir du 30 novembre au 11 décembre 2015 la conférence des Nations Unies sur le climat – la COP21. Ce grand rendez-vous international doit permettre de trouver un accord pour limiter le réchauffement climatique en-dessous de 2°C d’ici à la fin du siècle. Or cet objectif ne sera pas atteint sans l’implication des territoires, et en particulier des villes et de leurs citoyens. En effet, la lutte contre le réchauffement climatique est bien avant tout un défi local, puisque d’ici 2050, les villes accueilleront les 2/3 de l’humanité et émettront 70% des gaz carboniques.

Toutefois si les villes sont aujourd’hui particulièrement confrontées au défi climatique, elles sont dans le même temps des lieux décisifs d’innovation et d’expérimentation et apportent des solutions durables déterminantes pour répondre à ce défi.

C’est d’ailleurs le sens même de la « déclaration des maires européens pour le climat », adoptée à Paris le 26 mars dernier par les maires de 31 grandes villes européennes, dont les capitales des 28 Etats membres, parmi lesquels Mme Hannah Gronkiewicz-Waltz. Ils se sont notamment engagés à réduire d’au moins 40% leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, à investir en priorité sur les secteurs principalement responsables des émissions de gaz à effet de serre – transports, bâtiment, approvisionnement en énergie et valorisation des déchets. Enfin, ils se sont engagés à favoriser la coopération et le partage d’expérience entre villes.

Et c’est donc pleinement dans cette dynamique que s’inscrit ECO-MIASTO. Je vois ainsi une complémentarité entre notre diplomatie climatique au niveau international qui débouchera, je l’espère, sur la conclusion d’un accord global et contraignant lors de la COP 21 de 2015 à Paris, et l’action de terrain conduite par notre Ambassade en direction des villes polonaises.

Dans le cadre d’ECO-MIASTO, nous organiserons cette année quatre séminaires d’échanges de bonnes pratiques et de solutions concrètes entre collectivités territoriales françaises et polonaises. Le premier d’entre eux se tiendra à Katowice le 18 juin et portera sur l’efficacité énergétique. Le deuxième séminaire, et c’est une nouvelle thématique que nous aborderons cette année, sera organisé à Łódź le 24 juin et consacré à la question de la gestion de l’eau. Puis deux séminaires seront organisés au mois de septembre, dont nous vous préciserons les dates très prochainement : l’un à Wrocław portant sur la mobilité durable, et l’autre à Cracovie sur la gestion des déchets.

Enfin, nous lancerons en juin un grand concours visant à récompenser les villes polonaises (gminy i miasta), les plus engagées en faveur du développement durable. J’invite toutes les villes à y participer, quelle que soit leur taille. Il suffira pour cela de remplir en ligne un questionnaire sur le site www.eco-miasto.pl.

Un jury indépendant composé d’experts polonais d’institutions publiques, de journalistes et d’universitaires se réunira ensuite à l’Ambassade pour désigner les villes polonaises les plus engagées dans les quatre catégories retenues cette année (gestion de l’eau, efficacité énergétique, mobilité durable, gestion des déchets).

Dans chaque catégorie, 2 villes seront récompensées : une de plus de 100 000 habitants et une de moins de 100 000 habitants. Leurs représentants seront invités à l’Ambassade à l’automne pour recevoir un prix. L’an dernier, nous avions eu l’honneur d’accueillir à cette occasion M. Maciej Grabowski, Ministre polonais de l’Environnement.

Outre un trophée ECO-MIASTO, les lauréats recevront également des prix fournis par les différentes sociétés partenaires.

Ce soutien des entreprises françaises rappelle que la dimension partenariale est une composante essentielle du développement durable.
A travers leur politique de responsabilité sociale et environnementale comme via les technologies innovantes qu’elles créent et appliquent, les entreprises françaises sont des acteurs à part entière de la transition écologique, en France comme dans les autres pays où elles sont implantées. Je tiens donc à remercier chaleureusement les entreprises partenaires d’ECO-MIASTO, notre partenaire historique Renault mais aussi deux nouveaux partenaires cette année, SAUR Polska et le groupe EDF –EDF Polska, TIRU et DK Energy, ainsi que Saint-Gobain et Schneider Electric, partenaires depuis maintenant deux ans.

Par ailleurs, ECO-MIASTO ne connaîtrait pas le même succès sans le soutien actif de nos partenaires institutionnels polonais. C’est pourquoi je souhaite remercier très sincèrement le Fonds national de protection de l’environnement et de gestion des ressources hydriques (NFOŚiGW) et l’Agence nationale pour les économies d’énergie (KAPE), dont les représentants nous font aujourd’hui l’honneur de leur présence, mais aussi le Ministère de l’Environnement, le Ministère des Infrastructures et du Développement régional et l’Agence nationale de gestion de l’eau (KZGW – Krajowy Zarząd Gospodarki Wodnej), qui a rejoint ECO-MIASTO cette année. Merci également au Partenariat pour le climat (« Partnerstwo dla Klimatu ») de la ville de Varsovie, à l’Association des villes polonaises (Związek Miast Polskich) et à l’Union des Métropoles polonaises (UMP) ainsi qu’au réseau européen URBACT, qui nous apporte cette année pour la première fois son soutien.

Enfin, et c’est une nouveauté, nous avons cette année un partenaire média privilégié : Teraz Środowisko, branche polonaise du magazine français Actu Environnement, qui s’est lancée il y a peu en Pologne.

Mesdames, Messieurs, je vous remercie de votre attention.

Dernière modification : 28/04/2015

Haut de page