Mise en place du comité mixte agricole franco‐polonais [pl]

JPEG

Communiqué de presse conjoint

à l’occasion de la rencontre entre les ministres
Stéphane Le Foll et Stanisław Kalemba
à l’occasion de la mise en place du comité mixte agricole franco‐polonais

Paris, 14 janvier 2014

Les ministres de l’agriculture français et polonais, Stéphane Le Foll et Stanisław Kalemba, se sont
réunis aujourd’hui à Paris pour inaugurer la mise en place du comité mixte agricole franco‐polonais.

Cette démarche traduit la très bonne entente entre la France et la Pologne, qui s’est manifestée
notamment lors des négociations de la réforme de la politique agricole commune. Le comité mixte
agricole a pour vocation de consolider la coopération entre les deux pays dans le domaine agricole,
compte tenu de l’importance de ce secteur pour leur économie et du caractère stratégique de la relation
franco‐polonaise. La réunion de ce jour a permis d’aborder, entre autres, les modalités de mise en œuvre
nationales de la nouvelle PAC, l’avenir du secteur laitier en Europe, les négociations commerciales
internationales et les sujets sanitaires en cours de discussions au niveau européen.

Les ministres ont souligné qu’ils accordaient tous deux beaucoup d’importance à l’avenir du secteur
laitier, dans le contexte de la fin du régime des quotas laitiers en 2015. Ils souhaitent par conséquent que
la réflexion initiée par la Commission lors de la conférence du mois de septembre 2013 conduise à
mettre en place des outils garantissant une bonne réactivité et permettant de faire face efficacement
aux crises et que le défi d’une répartition équilibrée de la production sur le territoire soit relevé.

Les deux ministres ont par ailleurs fait part de leur vigilance quant aux négociations commerciales en
cours entre l’Union européenne et les États‐Unis et en particulier de l’attention à avoir pour le secteur
des viandes.

Les ministres ont également évoqué la question des organismes génétiquement modifiés et l’importante
de prendre en compte les attentes des citoyens. Ils ont rappelé la nécessité de faire évoluer la
réglementation européenne sur ce point afin que les États membres puissent décider d’autoriser ou
d’interdire leur culture.

Enfin, le renforcement de la coopération franco‐polonaise s’est illustré par la signature, en marge du
comité mixte agricole, d’un mémorandum de coopération vétérinaire entre les deux pays.

Dernière modification : 16/01/2014

Haut de page