La France en Pologne Ambassade de France à Varsovie
fontsizeup fontsizedown

 français    polski  

Accueil » L’Ambassade » L’Ambassadeur » Discours et interventions de l’Ambassadeur » Juin 2012

Message de l’Ambassadeur aux Français de Pologne

Mes chers concitoyens,

Au terme de cette année scolaire, alors que certains s’apprêtent à quitter la Pologne, pour l’été ou pour plus longtemps, je tiens tout d’abord à vous souhaiter de bonnes vacances.

Mais je voudrais saisir cette occasion pour vous faire part de quelques développements récents. Je vous avais dès mon arrivée indiqué que je ne serais pleinement habilité à exercer mes fonctions qu’après avoir présenté mes lettres de créance au président de la République polonaise. C’est, depuis ce matin, chose faite. Comme il est de tradition, j’ai, à l’issue de cette cérémonie au Palais du Belvédère, déposé une gerbe sur le Tombeau du Soldat Inconnu. Vous pourrez en retrouver les images sur le site Internet de l’Ambassade

J’ai exposé au président Komorowski la volonté de la France d’occuper toute sa place dans ce pays qui nous est lié par l’histoire, par l’amitié et par des intérêts partagés. Il m’a fait part de son intérêt pour une telle perspective et de son optimisme à cet égard, conforté par l’atmosphère particulièrement cordiale et amicale de sa rencontre avec le président le République, le 21 mai dernier à Chicago, en marge du sommet de l’OTAN.

Notre relation bilatérale gagne peu à peu en densité. Le secrétaire d’Etat aux affaires européennes, M. Piotr Serafin, s’est rendu à Paris, le 20 juin, pour des entretiens avec son homologue français, M. Bernard Cazeneuve, le ministre délégué chargé des affaires européennes. Des membres du gouvernement français sont attendus cet été à Varsovie et le calendrier des rencontres politiques de l’automne est en train d’être établi.

Pour ceux qui seront à Varsovie dans les semaines à venir, un autre rendez-vous nous réunira, celui de notre fête nationale, le 14 juillet. Un certain nombre de nos compatriotes se sont manifestés auprès de mes services pour s’émouvoir de ce que l’Ambassade n’offrait pas, à cette occasion, une réception à la communauté française. Je leur dois, ainsi qu’à l’ensemble de celle-ci, une explication. Nous sommes plus de 5 300 Français en Pologne, dont près de 3 000 résident dans la région de Varsovie. Comme c’est le cas, du reste, dans toutes les capitales où vit une communauté française nombreuse, une manifestation d’une telle ampleur est tout simplement impossible à organiser. C’est pourquoi je demande à chacun sa compréhension.

Pour autant, le désir de célébrer ensemble ce grand moment de convivialité autour d’une tradition très ancrée dans notre conscience nationale est parfaitement légitime, comme l’est celui d’inviter nos amis polonais – ou ressortissants d’autres pays – à célébrer avec nous, dans l’attachement à notre pays et aux idéaux de la République, la prise de la Bastille.

C’est pourquoi l’Ambassade s’est cette année associée à la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Pologne (CCIFP) pour organiser, à partir de midi le samedi 14 juillet, un grand « Rendez-vous avec la France ». Il n’y avait, évidemment, de lieu plus indiqué pour cette manifestation que la rue Francuska, dans le quartier de Saska Kępa, pour se retrouver autour de stands de dégustation de produits régionaux et de démonstration de cuisine française, autour de rencontres avec les sociétés françaises présentes sur le marché polonais, autour de parcours découverte du golf ou de la pétanque, autour de spectacles et animations.

Le Président de la CCIFP, Maciej Witucki, que je félicite et remercie de cette initiative, se joint à moi pour vous convier, avec vos amis, à ces retrouvailles festives, auxquelles est dédiée une page du site de la CCIFP

Puisque j’ai commencé ce message par la fin de l’année scolaire, permettez-moi d’ajouter un motif de fierté pour l’ensemble de la communauté française, francophone et francophile, la performance remarquable des candidats au baccalauréat présentés par le Lycée Français de Varsovie René Goscinny. Notre établissement se distingue non seulement par un taux de réussite de 97 %, mais aussi par un nombre élevé de mentions – 30 mentions pour 34 admis et un total de 7 mentions « très bien ». Les lauréats méritent bien sûr nos chaleureuses félicitations, mais ce palmarès brillant est aussi le reflet du talent pédagogique et du travail de longue haleine des enseignants du Lycée ainsi que de tous les personnels de l’établissement. Qu’ils en soient ici remerciés.

A nouveau, je souhaite un bon été à tous et « bon vent » à ceux d’entre nous qui quittent définitivement la Pologne.

Pierre Buhler


publié le 1er août 2012

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS