Lettre aux Français de Pologne (mars 2016)

Mes chers concitoyens,

Alors que l’hiver touche à sa fin, le moment est venu de vous donner des nouvelles de la relation franco-polonaise et de l’action de notre pays en Pologne.

Celle-ci a été marquée par la poursuite des contacts au plus haut niveau, puisque la Première ministre Beata Szydło s’est rendue à Paris le 3 février pour une visite de travail avec le Président de la République. Elle avait été précédée par un déplacement, la veille, du ministre de la défense Antoni Macierewicz, reçu par son homologue Jean-Yves Le Drian.

JPEG JPEG

Les grands rendez-vous internationaux ont également été mis à profit pour organiser des rencontres : entre les ministres des affaires étrangères à Davos en janvier, entre le Premier ministre Manuel Valls et le Président Duda le 13 février en marge de la Conférence sur la sécurité de Munich.

Cette intensité ne faiblira pas au cours des prochains mois, avec une visite attendue en Pologne du ministre de l’économie, Emmanuel Macron, le 21-22 avril, pour participer à une réunion dédiée à la réindustrialisation, ainsi que le rendez-vous annuel, à Varsovie cette fois-ci, des consultations franco-polonaises, au niveau du Président de la République et de la Première ministre.

Le Président de la République se rendra à Varsovie les 8 et 9 juillet pour le Sommet de l’OTAN. C’est là une échéance essentielle pour la sécurité de l’Europe, et à laquelle notre pays attache une grande importance. Nous la préparons par un dialogue soutenu, au siège de l’OTAN, certes, mais aussi sur le mode bilatéral. Le chef d’état-major français, le général d’armée de Villiers, s’est ainsi rendu à Varsovie en février pour s’en entretenir avec son homologue polonais et évoquer la coopération militaire bilatérale. Et une délégation française de haut niveau est attendue ici fin avril pour les consultations semestrielles, consacrées à la préparation de ce sommet. Quant à notre coopération d’armement, elle est plus dense, dans différents domaines, que ce que peut donner à en penser la couverture de presse.

Les enjeux de l’innovation et des hautes technologies

De plus en plus, notre coopération bilatérale embrasse les hautes technologies, la recherche, l’innovation. Plusieurs échéances seront l’occasion de développer cette veine : après une journée B2B le 22 avril sur le thème de la mobilité et du transport, la France sera également associée les 16-20 mai prochains aux « Journées de l’Industrie » consacrées au secteur spatial, organisées à Varsovie par le Ministère polonais du Développement en coopération avec le CNES : ce sera l’occasion de valoriser notre savoir-faire dans ce domaine et d’ouvrir un nouveau chapitre de notre coopération technique bilatérale. Par ailleurs nous renouvellerons cette année, à Cracovie le 8 juin, le forum de la recherche et de l’innovation qui avait rencontré un franc succès en 2015.

L’ambassade reste toujours mobilisée autour des enjeux climatiques. L’accord mondial obtenu en décembre 2015 à Paris, à l’issue de la COP 21, sera solennellement signé le 22 avril au siège de l’ONU à New York. Nous ouvrirons le dialogue avec nos partenaires polonais sur les modalités de mise en œuvre de cet accord. Nous poursuivrons notre action de promotion des technologies de la transition énergétique, porteuse d’innovations et d’avancées scientifiques. Jouissant d’un succès croissant d’année en année, le projet Eco-Miasto, dédié à la « ville durable » – efficacité énergétique, mobilité urbaine, gestion de l’eau gestion des déchets – verra se réaliser, en 2016, sa quatrième édition.

Le Festival de la Francophonie

Sur le plan de la culture et des idées, nous sommes en plein Festival de la Francophonie, qui propose une programmation riche en concerts, projections de films, représentations théâtrales, conférences et événements littéraires. La quatrième édition du Festival, qui s’achèvera le 1er avril 2016, est organisée dans toute la Pologne en collaboration avec les ambassades des pays de la francophonie, nous a notamment permis de découvrir le film « Les Innocentes » d’Anne Fontaine, dont l’action se déroule en Pologne, ainsi que Lou Doillon en concert. Mais le mois est loin d’être terminé et je vous engage à vous référer, si vous ne l’avez déjà fait, au programme pour découvrir toute la richesse (http://institutfrancais.pl/culture/2016/02/17/le-festival-de-la-francophonie-arrive/).

Et pour ceux d’entre vous qui habitent Wroclaw ou auront l’occasion de s’y rendre, ils trouveront un volet français dense en appui des manifestations de la « capitale européenne de la culture » (http://institutfrancais.pl/culture/2016/01/29/un-petit-guide-des-evenements-francais-au-programme-de-wroclaw-capitale-europeenne-de-la-culture-2016/). La France est présente dans d’autres villes aussi et j’invite ceux d’entre vous qui vivent à Szczecin ou s’y rendront à visiter la magnifique exposition « Peindre en Normandie » qui y est présentée au Musée National.

La gastronomie française déclinée en Pologne

Un autre événement marquera également ce mois de mars, je veux parler de Goût de France, cette initiative lancée l’an dernier par le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius et le grand chef étoilé Alain Ducasse. Elle consiste, vous vous en souvenez peut-être, en un dîner organisé sur les cinq continents, par les meilleurs chefs en leurs restaurants. Elle aura désormais lieu tous les ans, le 21 mars. En 2015, 37 chefs polonais participaient à Goût de France, cette année, ils sont 94, plaçant la Pologne, en dehors de la France, au premier rang, oui, au premier rang dans le monde !

Cet engouement témoigne du potentiel gastronomique de ce pays, et de l’intérêt des chefs qui y œuvrent, pour la cuisine à la française. L’un d’entre eux, notre compatriote Andrea Camastra, propriétaire du restaurant Senses, à Varsovie vient d’ailleurs de se voir décerner, une étoile par le guide Michelin, la seconde d’un restaurant polonais après Atelier Amaro. Toutes mes félicitations !

Je vous invite à découvrir sur notre site la liste des établissements participants : http://www.ambafrance-pl.org/Liste-des-restaurants-participant-a-Gout-de-France-Good-France-2016-en-Pologne Vous en trouverez sans doute un ou plusieurs à proximité. Réservez sans tarder votre table, faites découvrir la gastronomie à la française à vos amis, de Pologne ou d’ailleurs. Et si vous vous trouvez hors de Pologne ce 21 mars, je vous invite à consulter le site de Goût de France (http://restaurateurs.goodfrance.com/fr/restaurants-participants), qui vous donnera, pays par pays, ville par ville, la liste des restaurants participants. Air France participe à l’opération et servira sur ses vols du 21 mars un dîner d’exception. Faisons ensemble de cette soirée une célébration de l’art culinaire aux couleurs de notre pays.

Kaléidoscope français

Celles-ci seront présentes tout au long du printemps, que ce soit dans le cadre du cycle « Pensée française du XXIe siècle » – avec le sociologue Eric Fassin, ou Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France, l’historien Roger Chartier, le philosophe et historien Krzysztof Pomian, la juriste Mireille Delmas-Marty – ou encore du Salon du Livre de Varsovie (19-22 mai), où la littérature francophone sera également à l’honneur. Nous attendons plusieurs auteurs français et francophones, tels que Pierre Assouline, Tahar ben Jelloun, Boualem Samsal, Dominique Wolton ou Lionel Trouillot.

Au même moment, le 21 mai, de 12 h à 18 h les ambassades de France et d’Allemagne accueilleront à nouveau le public lors d’une « Journée Portes ouvertes », qui offrira une occasion de montrer les multiples facettes de notre présence économique, culturelle, éducative en Pologne. En 2014, la première édition de cette manifestation avait attiré, sur les sites de deux ambassades, de 5 à 6 000 visiteurs, très souvent en famille. Je vous attends bien sûr ce jour-là au 9, rue Jazdów.

Dans le même esprit, je vous engage d’ores et déjà à retenir la date du 10 juillet pour la Fête de la France au Parc Skaryszewski et celle du 14 pour le grand bal de la Fête Nationale, deux événements toujours parfaitement organisés par la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Pologne.

Le soir du 10 juillet, vous pourrez également suivre, si vous le souhaitez, la finale de l’Euro 2016 : nous avons en effet obtenu de la Ville de Varsovie qu’elle installe pendant toute la durée de l’Euro 2016, du 10 juin au 10 juillet, un écran géant, aux abords du Palais de la Science et de la Culture. Un tournoi de football sera également organisé, avec le soutien de notre ambassade, entre lycées le 11 juin en face du Palais de la Culture.

Les Journées Mondiales de la Jeunesse

Autre événement majeur, cette fois-ci en Pologne, les Journées Mondiales de la Jeunesse verront affluer vers la Pologne 60 à 70 000 jeunes pèlerins français, accueillis d’abord dans différents diocèses, avant de confluer, à partir du 26 juillet, vers Cracovie. Notre consulat général dans cette ville ainsi que l’ambassade se mobilisent, en étroite collaboration avec la Conférence des évêques de France, pour apporter le meilleur soutien à nos compatriotes. Un programme culturel préparé par l’Institut français de Pologne, conjointement avec les JMJ, appuiera l’évènement. Une application francophone est en cours de réalisation avec Orange pour promouvoir ces manifestations et faciliter le séjour des pèlerins.

Affaires consulaires

Notre ambassade et la Chambre de Commerce et d’Industrie France Pologne organisent le 5 avril à 17h30 une conférence sur la fiscalité en Pologne donnée par la société Equance, spécialisée en gestion privée internationale : gestion du patrimoine et conseil en investissement. Enfin, le consul, Michel Lisbonis, sera, dans le cadre des tournées consulaires, à Lublin le 18 mars, à Łódz le 7 avril et à Poznań le 22 avril. Chaque concitoyen inscrit au registre recevra un courriel personnel sur les détails de la permanence assurée.

Enfin, j’ai plaisir à vous informer de l’initiative de la Fondation UP (anciennement Chèques Déjeuner), en lien avec l’ambassade de France, visant à valoriser et récompenser les actions en matière de réinsertion sociale par le travail : deux associations polonaises actives dans ce domaine seront ainsi mises à l’honneur le 14 avril prochain à la Résidence de France, l’association Ekon et la coopérative Progres de Biała Podlaska, et se verront remettre un chèque de 5000€ par la Fondation.

C’est sur cette note que je conclus ce message, en souhaitant de Joyeuses fêtes de Pâques à tous et toutes.

Pierre Buhler

Dernière modification : 31/05/2016

Haut de page