Le mot de bienvenue du nouveau Consul général [pl]

Chers compatriotes,
Chers amis polonais,

Au moment où je prends mes fonctions de Consul général de France à Cracovie, depuis le 1er septembre 2016, je tenais à vous adresser un message pour vous dire combien je me réjouis de vous rejoindre.

JPEG

S’inscrivant dans une tradition de présence française de plus d’un siècle et demi, ce consulat général témoigne de l’amitié profonde, ancienne et forte qui unit la France à Cracovie et à la région de Petite-Pologne, mais aussi aux régions de Basse-Silésie, de Silésie, d’Opole, de Sainte-Croix et des Basses-Carpates, incluses dans notre circonscription consulaire.

Dès mon arrivée, j’ai ressenti fortement le poids de l’histoire dans une métropole qui est aussi une capitale universitaire réputée et un ferment permanent de création culturelle et artistique, démontrant à la fois fidélité à aux traditions et authentique talent pour l’innovation.

Meurtrie, comme toute la Pologne, par les effroyables dévastations de la deuxième guerre mondiale, la région de Cracovie est à jamais marquée par la mémoire des crimes et des atrocités massives commises dans les camps d’extermination nazis d’Auschwitz-Birkenau, qui restent le symbole le plus terrifiant de la shoah. Pour le consulat général, la conservation de la mémoire des souffrances des victimes, parmi lesquelles figurent de nombreux compatriotes, reste un douloureux impératif.

En étroite coordination avec notre ambassade à Varsovie, je m’attacherai aussi à dynamiser la présence et le rayonnement de la France dans tous les domaines, notamment économique, universitaire et culturel, en m’appuyant sur le potentiel de l’Institut français de Cracovie, de notre réseau d’Alliances françaises, ainsi que sur l’action de nos consuls honoraires, qui font un travail formidable.

J’ai déjà pu mesurer le dynamisme de la communauté française, bien insérée localement, et qui constitue un des éléments essentiels du rayonnement de la France à Cracovie, dans sa région et dans tout le sud de la Pologne.

Grâce à l’utilisation des nouvelles technologies au service des usagers et dans le cadre de la profonde modernisation en cours du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, les fonctions dévolues aux consulats généraux changent, notamment dans les pays de l’Union européenne. C’est pourquoi de nombreuses compétences consulaires ont été transférées à notre ambassade à Varsovie. L’équipe du consulat général accompagne ce changement et se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et faciliter vos démarches.

Secondé par la remarquable équipe du consulat général, et avec l’appui de notre ambassade, je serai à l’écoute de nos compatriotes pour préparer les deux échéances électorales majeures qui rythmeront la vie démocratique de notre pays en 2017 : l’élection du Président de la République et l’élection des députés de l’Assemblée nationale.

Les événements tragiques qui ont frappé notre pays et plusieurs autres pays européens nous incitent, même dans un pays ami et solidaire, encore davantage à la vigilance face au risque terroriste, qui reste actuel au moment où notre pays est engagé dans la lutte contre ce fléau.

Le consulat général restera mobilisé pour prêter toute assistance nécessaire aux très nombreux Français de passage qui visitent chaque année Cracovie et la région.

Pour conclure, je voudrais rendre hommage à mes prédécesseurs, notamment les trois derniers consuls généraux qui ont officié à Cracovie, Thierry Guichoux, Alexis Chahtahtinski et Pascal Vagogne, qui ont fait fructifier la relation ancienne et féconde qui unit la France à Cracovie et à sa région.

Frédéric de Touchet

Dernière modification : 23/09/2016

Haut de page