La coopération scientifique franco-polonaise

La coopération scientifique entre la France et la Pologne se fait, de manière structurée, au travers d’accords de coopération et actions bilatéraux et multilatéraux.

A. actions bilatérales
A.1 Partenariat stratégique
Un « partenariat stratégique » a été signé en mai 2008 entre la France et la Pologne, pour une durée de 5 ans. Il prévoit un certain nombre d’objectifs y compris sur le plan scientifique. Le texte de cet accord est téléchargeable ici : http://www.doc.diplomatie.gouv.fr/….

A.2 Accord de coopération scientifique et technologique
Il est complété par un « accord de coopération scientifique et technologique » actualisé en mai 2008 et dont la durée est également de 5 ans (et reconductible par accord tacite tous les 5 ans).

Cet accord, qui a succédé à celui de 1966, est général et ne mentionne pas de domaine scientifique ciblé. Le texte de cet accord est téléchargeable ici.

Citons les objectifs de coopération scientifique du partenariat stratégique : « développement des recherches scientifiques communes (§ 9 “Coopération en matière de culture et d’éducation”) en environnement, agriculture, nanotechnologie, biotechnologie-médecine dont cancérologie
NB : "en particulier la coopération scientifique dans la recherche relative aux technologies nucléaires" (§ 2 “Coopération en matière énergétique et environnementale”) »

A.3 Accords de coopération scientifiques spécifiques
Un certain nombre d’accords de coopération scientifiques spécifiques ont été signés :
- septembre 2006 : CNRS & Acad. des Sciences PAN (tous domaines scientifiques)
- septembre 2006 : CNRS / IN2P3 & Consortium « COPIN » (physique nucléaire et hautes énergies)
- septembre 2007 : INRA & Ministère Science et Ens. Sup. MNiSW (agronomie)
- juin 2008 : INCa-CNRS * & MNiSW (cancérologie)
- novembre 2009 : CEA avec des institutions de recherche polonaises :

  • un groupe de 6 instituts de recherche nucléaire, principalement sous tutelle du Ministère de l’économie polonais : l’Institut de l’Energie Atomique IEA POLATOM (Swierk, 30 km de Varsovie), l’Institut Andrzej Soltan pour les Etudes Nucléaires IPJ (Swierk), l’Institut de Chimie et de Technique Nucléaire IChTJ (Varsovie), l’Institut de Physique des Plasmas et Microfusion Laser (Varsovie), le Laboratoire Central de Protection Radiologique "CLOR" (Varsovie), l’Institut de Physique Nucléaire de l’Académie Polonaise des Sciences "IFJ PAN" (Cracovie) ;
  • l’Académie Polonaise des sciences (PAN), dans tous les domaines scientifiques couverts par le CEA.

- depuis 1995 : programme conjoint d’échanges scientifiques « PHC Polonium », organisé par MAEE avec le concours du MESR et le MNiSW (tous domaines).

* l’Inserm s’étant de fait impliqué dans le programme en abondant à son financement.

A.4 Résultats scientifiques
Pour deux chercheurs résidant dans des pays différents, le fait de co-signer une publication suppose l’établissement d’un lien entre les co-signataires : c’est une indication relationnelle, une mesure de la coopération.

Une analyse des co-publications de la Pologne, toutes disciplines confondues, font apparaître la France en 3ème position derrière les Etats-Unis et l’Allemagne (source : fiche Pologne OST *).

Le nombre de co-publications associant des équipes françaises et polonaises était de 736 en 2004 (Etats-Unis : 1290, Allemagne : 1153 ; Grande-Bretagne : 513 ; Russie : 460,…).

Parmi ces co-publications franco-polonaises, celles faisant intervenir des laboratoires associés au CNRS représentent les deux tiers du total et sont principalement orientées autour des sciences physiques et mathématiques et des sciences de la vie.

La mobilité correspondante des chercheurs CNRS : 662 missions / an pour une durée moyenne de 7 jours. Il faut y ajouter les mobilités des chercheurs des autres organismes et universités français et, symétriquement, des chercheurs polonais.

* la fiche Curie+ Recherche est disponible sur demande justifiée auprès de l’attaché scientifique et de son adjoint.

B. Actions multilatérales
Elles se font essentiellement au travers des programmes européens, principalement au niveau du 7ème Programme cadre de recherche et développement (PCRD) pour la période 2007-13.

Les dernières statistiques disponibles (bilan du PCRD précédent pour la période 2002-06) faisaient apparaître :
- 673 projets de recherche avec participation polonaise dont 430 ( 66%) avec participation française ;
- comme principaux de coopération : aérospatial, environnement : développement durable, changement globaux et écosystèmes, sciences de la vie,… Ces données requièrent actualisation pour le 7ème PCRD (2007-13) qui mobilise un budget de 53 MdEUR (G€) dont ‏32 G€ pour les projets de recherche et 5 G€ pour la mobilité.

Les programmes bilatéraux, grâce à leur souplesse et leur « légèreté », permettent aux équipes françaises et polonaises d’initier une coopération en facilitant les mobilités.

Ils sont souvent un tremplin vers des programmes multilatéraux plus « lourds », par exemple le programme "Personne / Ludzie / People" du 7ème PCRD / 7PR / FP7 dont les appels d’offres se trouvent ici et qui finance des bourses de mobilité "entrante" et sortante".

Pour le montage des dossiers de candidature, les pays de l’Union Européenne disposent de "points de contacts nationaux" pour le FP7, avec des conseillers pour chacune des actions, en particulier pour "People" :
- France "EUROSFAIRE"
- Pologne "KPK"


Pour collaborer entre scientifiques français et polonais, plusieurs possibilités s’offrent à vous :
- les programmes co-gérés par le MAEE (PHC Polonium et ECONET).
- les programmes thématiques pilotés par les organismes de recherche.

NB : pour tous ces programmes, en parallèle avec les moyens qu’ils mobilisent, les bourses du gouvernement français à l’attention des étudiants – bourses de doctorat en co-tutelle - et chercheurs polonais se rendant en France constituent un appui efficace (cf. page « Bourses »).

.

A. Les programmes co-gérés par le MAEE (PHC Polonium et ECONET)

A.1. PHC Polonium : résumé

Le programme Polonium (dont l’intitulé exact est « Partenariat Hubert-Curien Polonium, ou PHC Polonium ») est destiné à soutenir un projet de recherche établi par deux équipes de recherche, l’une française, l’autre polonaise, souhaitant engager une collaboration.
Polonium est l’un des nombreux PHC financés et gérés par le MAEE (Ministère des Affaires Etrangères et Européennes) [de France] et les ministères partenaires des pays concernés (pour la Pologne, le MNiSW).
Ce programme constitue une aide à l’initiation d’une nouvelle coopération destinée à être prolongée sous d’autres formes.
Ce programme finance uniquement les mobilités : par année, en moyenne, 5-6 mobilités / projet (FR+PL), ce qui génère au total environ 400 missions / an.
Le programme Polonium recouvre tous les domaines scientifiques.
Un appel annuel à candidatures est doté d’environ 400 000 EUR / an (50% PL, 50% FR).
La sélection s’effectue conjointement par les 2 pays : environ 30 nouveaux projets sont sélectionnés chaque année pour une durée de 2 ans.
Pour information, télécharger la liste des programmes en cours 2008-09 (.pdf 45 Ko) :

PDF - 45 ko
Coopération Scientifique 1

et 2009-10 (.pdf 45 Ko) :

PDF - 45 ko
Coopération Scientifique 2

(les projets des années antérieures sont également disponibles sur le moteur de recherche d’Egide)

A.2. PHC Polonium : appel à candidatures (annuel)

Prochain appel à candidature : voir "PHC Polonium, moteur des échanges scientifiques franco-polonais".

Attention, la date limite de dépôt de dossier est le 30 septembre 2011.

A.3. Le programme ECONET

Afin d’encourager la participation d’équipes d’autres pays d’Europe centrale et orientale à des projets initiés dans le cadre de Polonium, le MAEE a mis en place le programme ECONET.
Celui-ci fonctionne de façon similaire à Polonium.
Une priorité est accordée aux pays non encore membres de l’UE.
Sur 22 projets retenus pour les années 2010 et 2011, 3 impliquent la France et la Pologne (et un pays tiers).
Pour information, télécharger la liste des programmes en cours 2009-11 (.pdf 45 Ko) :

PDF - 44.8 ko
Coopération Scientifique 3

(les projets des années antérieures sont également disponibles sur le moteur de recherche d’Egide)

.

B. Les programmes pilotés par les organismes de recherche

Indépendamment des programmes co-gérés par le MAEE, il existe plusieurs programmes de recherche pilotés par les organismes de recherche français et les autorités polonaises.

B.1 CNRS et PAN (Académie Polonaise des Sciences)

Le CNRS met à la disposition des équipes de recherches tous les outils dont il dispose pour favoriser la coopération internationale : PICS, LEA, GDRE et GDRi.

Une liste détaillée des collaborations structurées avec la Pologne se trouve sur le site du CNRS :
https://dri-dae.cnrs-dir.fr

B.2 INRA et MNiSW (Ministère de la Science et de l’enseignement supérieur)

L’agronomie figure explicitement parmi les priorités scientifiques du partenariat stratégique franco-polonais signé en mai 2008.
Un appel d’offres de recherche conjoint entre l’INRA et les instituts polonais de recherche agronomique (au travers du MNiSW) a conduit à la sélection de 4 projets par la commission mixte franco-polonaise réunie en mai 2008 à Paris.
Télécharger la liste des programmes en cours (.pdf 55 Ko) :

PDF - 54.5 ko
Coopération Scientifique 5

Selon les termes de l’accord INRA-MNiSW régissant le fonctionnement de ce programme, les 4 binômes recevront environ 150.000 EUR chacun pour les années 2009 et 2010, sous la forme de subvention directes et de bourses doctorales et post-doctorales.
Pour la période 2009-10, cela représente un soutien global d’environ 600 000 EUR, répartis à égalité entre les parties polonaises (MNiSW) et françaises (INRA).
Les projets ayant démarré début 2009, les résultats seront évalués fin 2010. Un 2ème appel d’offre devrait avoir lieu avant fin 2009.
Pour plus d’informations concernant ces programmes, cliquez ici

B.3 INCa-CNRS-Inserm et MNiSW

La cancérologie figure explicitement parmi les priorités scientifiques du partenariat stratégique franco-polonais signé en mai 2008.
Un appel à projets conjoints entre le MNiSW et le CNRS, l’INCa (Institut National du Cancer) et l’Inserm a conduit à la sélection de 5 projets par la commission mixte réunie en septembre 2008 à Varsovie.
Télécharger la liste des programmes en cours (.pdf 55 Ko) :

PDF - 55.7 ko
Coopération Scientifique 6

Selon les termes de l’accord régissant le fonctionnement de ce programme, les 5 binômes recevront 1 200 000 EUR pour la période 2009-11.
Dans ce domaine également, les projets ont commencé début 2009, les résultats seront évalués à mi-parcours, puis à la fin du programme. La continuation de l’action sera envisagée en fonction de l’évaluation.
La coordinatrice du programme pour la partie française est Mme Urzula Hibner, déléguée scientifique pour la recherche sur le cancer au CNRS.

20/09/2010

Dernière modification : 06/02/2014

Haut de page