Inauguration du centre de recherche et de développement d’AIRBUS Helicopters Łódź – 19 février 2015 [pl]

Intervention de M. l’Ambassadeur
Inauguration du centre de recherche et de développement d’AIRBUS Helicopters
Łódź – 19 février 2015



Madame la Voïvode,
Madame la Présidente (de la ville de Lodz)
Monsieur le Maréchal (de la Région),
Monsieur le Président (de la commission de la défense au Sénat),
Monsieur le Recteur,
Monsieur le Président Directeur Général,
Mesdames et Messieurs les Sénateurs,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Monsieur l’Ambassadeur (d’Allemagne),
Mesdames, Messieurs,


Le 12 novembre dernier, après un voyage de 10 années dans l’espace, la sonde européenne Rosetta se posait sur la comète Tchouryoumov-Guerasimenko. La Pologne a grandement participé à ce succès scientifique et technologique en produisant l’un des composants essentiels de Rosetta. J’ai vu dans ce succès le signe de l’excellence technique polonaise.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’affirmer à plusieurs reprises, la France soutient la volonté de la Pologne de prendre toute sa part dans l’Europe de la recherche et du développement.

Si je suis aujourd’hui à Łódź avec mon ami Rolf Nikel, Ambassadeur d’Allemagne, c’est parce que je crois, comme lui, que nous devons travailler ensemble avec la Pologne pour approfondir notre coopération scientifique et technologique en matière industrielle.

A ce titre, nous avons organisé le 14 janvier, à Varsovie, un séminaire consacré à l’avenir de l’industrie de défense européenne. M. Tom Enders, le PDG d’Airbus, nous a fait l’honneur de participer en personne à cette journée. Devant l’auditoire ce jour-là – je reconnais des personnes ici présentes qui se trouvaient à notre séminaire –M. Enders a annoncé son projet de créer en Pologne un centre de Recherche et de développement ici à Łódź.

C’est pour concrétiser ce beau projet que nous sommes réunis aujourd’hui.

La Pologne accueille le quatrième centre de ce type, après la France, l’Allemagne et l’Espagne, ce qui souligne l’ambition d’Airbus de faire de ce pays un pilier de son action en Europe.

Ce centre présente l’avantage de couvrir une grande diversité d’activités de recherche et de développement, à des fins militaires mais également civiles. Avec plus de cent ingénieurs sur place, le centre se concentrera sur les futures technologies de pointes et a pour ambition de radicalement innover dans tous les domaines de la chaine de conception des hélicoptères.

Airbus Helicopters bénéficie déjà d’une coopération fructueuse depuis plus de dix ans avec les universités polonaises, particulièrement l’université technologique de Lodz. Rappelons que c’est une équipe de Lodz qui a permis le développement de l’hélicoptère X3 qui a battu le record du monde de vitesse pour un équipement de ce type.

Je sais que l’ouverture de ce centre à Łódź contribuera dans l’avenir à la promotion de la recherche scientifique et technologique, l’innovation industrielle et la formation d’ingénieurs et de chercheurs de très haut niveau, d’autant plus que les universités de la ville de Łódź sont étroitement associées à ce projet.

Je remercie, en conséquence, Airbus Helicopters de permettre cette contribution essentielle à la coopération scientifique et universitaire en Europe.

Je suis enfin très heureux de pouvoir signer, dans un instant, une lettre d’intention unissant Airbus Helicopters, l’ambassade de France en Pologne et la très prestigieuse Université polytechnique. Cette lettre d’intention va contribuer à la promotion de l’excellence scientifique et académique sur le plan local ainsi que la mobilité d’étudiants polonais pour des séjours d’étude en France.

Je me félicite de ce nouveau pas exemplaire dans le chemin de la coopération entre nos trois pays et je vous remercie de votre attention.

Dernière modification : 20/02/2015

Haut de page