Hommage à Andrzej Wajda [pl]

C’est avec une grande émotion que l’Ambassade de France en Pologne et l’Institut français de Pologne ont appris le décès d’Andrzej Wajda, immense figure du cinéma polonais et européen, et grand ami de la France. Son œuvre puissante porte un message universel et intemporel de liberté que la France a soutenu dès ses débuts et lors de son travail en exil.

Sa vie et l’histoire de la Pologne imprègnent sa filmographie, avec des films tragiques sur la guerre et ses conséquences douloureuses, des films romantiques inspirés des grands écrivains polonais, d’autres consacrés à la lutte des Polonais contre les errements du stalinisme. Engagé dans la résistance contre le nazisme dès son plus jeune âge, puis contre le communisme, acteur du combat de Solidarnosc, son œuvre a incarné avec force sa passion pour la démocratie et la liberté, sans céder sur les exigences artistiques.

Andrzej Wajda fut récompensé de nombreuses fois en France, par le prix spécial du jury du Festival de Cannes en 1957 pour Ils aimaient la vie puis par la Palme d’or en 1981 pour l’homme de fer et par un César en 1983 pour Danton. Il était membre de l’Académie française des Beaux-Arts, Commandeur de la Légion d’honneur en 2001, Commandeur des Arts et Lettres en 2009. Il entretenait des relations étroites avec la France, comme l’illustrent les nombreuses co-productions et productions françaises au cours de sa carrière.

L’Ambassade de France en Pologne et l’Institut français de Pologne partagent la tristesse de l’ensemble des professionnels de la culture en Pologne et du peuple polonais. Andrzej Wajda aura inlassablement mis son énergie créatrice au service de ses convictions et de sa passion pour la Pologne, comme en témoigne à nouveau son dernier film.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

JPEG

Dernière modification : 25/10/2016

Haut de page