Entretiens entre les ministres français et polonais de la défense [pl]

Le ministre de la Défense, M. Jean-Yves Le Drian, est passé le 21 mars par Varsovie, s’arrêtant sur le chemin du retour entre Tallin et Paris pour avoir avec son homologue polonais, M. Tomasz Siemoniak, des entretiens portant sur la situation en Ukraine.

JPEG

Les deux hommes se connaissent bien et s’apprécient, c’est la neuvième fois depuis qu’ils sont ministres qu’ils se rencontrent en entretien bilatéral, ils ne comptent même plus le nombre de réunions auxquelles à Bruxelles ils ont participé ensemble. Leurs visions de la défense et de la sécurité en Europe sont très proches, la Pologne et la France ont d’ailleurs dans ce domaine une coopération exemplaire.

Le ministre français de la défense apportait à la Pologne, en s’arrêtant à Varsovie, un message de solidarité qu’il a exposé au cours de la conférence de presse ayant suivi les entretiens.

JPEG

L’Union européenne se trouvant confrontée à une grave crise du fait de l’attitude de la Russie en Ukraine, la plus grave de ces 25 dernières années frappant un pays immédiatement de la Pologne, le ministre français a annoncé à Varsovie que la France renforcerait dès le premier avril l’action de la Pologne, dont le tour est venu d’assurer dans le ciel des trois pays baltes les patrouilles de surveillance destinées à les protéger d’une agression. A cette fin, quatre chasseurs français Rafale viendront en Pologne dans les tout prochains jours appuyer la flotte de chasse polonaise chargée de ces patrouilles.

Après la très importante contribution de la France aux exercices "Steadfast Jazz" qui se déroulaient en novembre 2013 en Pologne dans le cadre de l’OTAN, cette coopération franco-polonaise de défense et de sécurité dans le ciel des pays baltes montre bien que la Pologne et la France, en pointe en Europe sur les questions de défense, se positionnent résolument contre le coup de force de la Russie en Crimée . Elle montre que nos deux pays prendront toutes leurs responsabilités si des menaces contre la sécurité d’autres pays de l’Union européenne l’exigent.

Dernière modification : 22/03/2014

Haut de page