Discours pour la remise de la Légion d’Honneur à Monsieur le Recteur Wiesław Banyś. [pl]

Monsieur le Recteur,

Diplômé de philologie romane à l’université Jagellone de Cracovie, vous avez défendu votre thèse de doctorat à l’université de Silésie en 1981, sur « l’ambiguïté référentielle des phrases à descriptions indéfinies en français ».

Nommé professeur par le Président de la République Polonaise en 2001, vous avez dirigé l’Institut de Philologie Romane parmi les plus dynamiques de Pologne à l’Université de Silésie de Katowice. Grâce à votre action et à votre engagement, la langue française occupe une place remarquable parmi les langues étrangères enseignées en Silésie. Francophone et francophile, vous avez en effet contribué à au rayonnement du français et à sa vitalité, mais aussi à l’approfondissement des relations franco-polonaises dans tous les domaines ; vous avez d’ailleurs été membre du directoire de l’association France-Pologne pour l’Europe.

Enseignant aux qualités reconnues de tous, vous êtes une autorité de référence dans votre domaine, la recherche linguistique et sémantique. Dans le cadre de vos recherches, vous avez entretenu une activité et une collaboration intenses avec de nombreuses universités françaises, de la Sorbonne à Paris XIII, d’Amiens à Valenciennes, sous la forme de stages ou en tant professeur invité.

Ces mérites vous avaient valu de recevoir en 2006 les Palmes Académiques.

Vous êtes depuis maintenant près de six ans Recteur de l’Université de Katowice, et avez mené un travail remarquable de développement des relations internationales de votre université, et tout particulièrement avec la France au travers notamment de la mise en place de doubles diplômes. Vous avez été Président de la Conférence des universités généralistes polonaises jusqu’en 2012, et depuis cette date vous présidez la Conférence des Recteurs Polonais (KRASP). À ce titre, vous vous consacrez avec un dévouement remarquable à la communauté universitaire polonaise, notamment dans le chantier de l’internationalisation des universités polonaises, et vous vous impliquez également aux côtés de vos homologues des conférences des Présidents d’universités français et allemand pour peser sur les politiques universitaires et scientifiques européennes.

Monsieur le Recteur, cher Wiesław Banyś, la France et la Pologne entretiennent depuis longtemps dans le domaine de la coopération universitaire et de la coopération scientifique, des relations riches et fécondes dont le symbole le plus éclatant est Maria Skłodowska-Curie. Si ces relations sont toujours aussi vives, aussi profondes et aussi fructueuses, c’est grâce aux hommes et aux femmes qui, comme vous, s’y investissent avec passion et talent. En vous nommant chevalier de la Légion d’Honneur, le président de la République française a souhaité honorer un ami de longue date de la France en Pologne, un partenaire privilégié de l’Ambassade de France en Pologne et de l’Alliance française de Katowice et enfin un pilier de la francophonie en Silésie.

Wiesław Banyś, au nom du président de la République, je vous fais chevalier de la Légion d’Honneur.

Dernière modification : 07/05/2014

Haut de page