Discours inaugurant la cérémonie de remise de prix aux lauréats du concours ECO-MIASTO 2014 [pl]

Szanowny Pani Ministrze,

Szanowne Panie i Panowie Prezydenci Miast, Burmistrzowie i Wójtowie,

Szanowni partnerzy,

Szanowni Państwo,

C’est pour moi une grande joie de vous accueillir à l’Ambassade de France pour la seconde année consécutive, à l’occasion de la cérémonie de remise des prix du concours « ECO-MIASTO ».

A travers cette initiative lancée en 2013, l’Ambassade de France en Pologne poursuit un travail engagé depuis plusieurs années afin d’encourager la transition écologique des villes polonaises.

Cette année, les temps forts en ont été les trois séminaires que nous avons organisés entre juin et septembre à Lublin, Gdańsk et à Zabrze, respectivement sur les thèmes de la gestion des déchets, de la mobilité active et de l’efficacité énergétique des bâtiments. L’édition 2014 d’ECO-MIASTO s’achève aujourd’hui avec la remise de prix aux villes polonaises les plus méritantes dans ces trois domaines.

Pour chacune des catégories précitées, un jury d’experts polonais indépendants, aux compétences reconnues, s’est réuni à l’Ambassade afin de désigner les villes lauréates. Certains membres du jury sont présents dans cette salle, aussi j’en profite pour les remercier chaleureusement d’avoir consacré une importante partie de leur temps à examiner les nombreux dossiers de candidature.

Comme l’année dernière, les municipalités ont été jugées sur des réalisations concrètes, mais aussi sur leurs projets de développement durable et sur leur capacité à intégrer leurs habitants dans le processus. En effet, si le succès de la transition écologique dépend bien sûr de l’engagement des autorités publiques, elle nécessite l’adhésion et la participation active de la société civile. Je souhaite aujourd’hui remercier sincèrement les maires des 24 villes participantes et leurs équipes, pour lesquelles la participation au concours a mobilisé un temps de travail et une énergie précieuses en cette période préélectorale.

Mais avant d’en venir au moment que vous attendez tous, la remise des prix, je voudrais également remercier l’ensemble de nos sponsors et partenaires, sans lesquels ECO-MIASTO ne pourrait perdurer.

Tout d’abord merci aux entreprises partenaires, Renault, Schneider Electric et Saint-Gobain pour leur implication tout au long de cette opération. Ce soutien des entreprises françaises à notre action rappelle que la dimension partenariale est une composante essentielle du développement durable. A travers leur politique de responsabilité sociale et environnementale et par le biais des technologies innovantes qu’elles créent et mettent en œuvre, ces dernières sont des acteurs à part entière de la transition écologique.

Je tiens aussi à remercier chaleureusement les institutions polonaises partenaires d’ECO-MIASTO pour leur soutien sans faille, à commencer par le Ministère de l’Environnement, le Ministère des Infrastructures et du Développement régional et le Ministère de l’Economie. Merci également au Fonds national pour l’environnement et la gestion de l’eau (NFOŚiGW) et à l’Agence nationale pour les économies d’énergie (KAPE) pour leur expertise. Enfin, merci au Partenariat pour le climat, à l’Union des villes polonaises et à l’Union des métropoles polonaises pour leur engagement dans cette opération.

Avant de conclure, je voulais rappeler qu’ECO-MIASTO est l’illustration de l’engagement de la France en faveur du développement durable et de la lutte contre le réchauffement climatique. Après Varsovie en 2013 et Lima au Pérou cette année, ce sera au tour de Paris d’accueillir en 2015 la conférence des Nations Unies sur le climat – la COP 21 – avec, espérons-le, la conclusion d’un accord global et contraignant – qui ne peut produire d’effet utile qu’à la condition de mobiliser toutes les villes. Ces dernières qui accueillent 70% de la population en Europe, produisent près de 70% des émissions, doivent s’impliquer activement pour faire changer cette tendance. C’est précisément la mission d’ECO-MIASTO, qui va dans le sens de l’accord obtenu lors du dernier conseil européen et des trois buts fixés ; une réduction collective et contraignante d’au moins 40% des émissions de gaz à effet de serre, un objectif européen d’au moins 27% pour la part d’énergie renouvelable dans la consommation totale d’énergie de l’UE (non décliné en objectifs nationaux) et un objectif indicatif d’au moins 27% d’efficacité énergétique à l’horizon 2030.

Nous espérons vivement vous retrouver à nos côtés en 2015 pour la troisième édition d’ECO-MIASTO qui aspire à s’inscrire dans la durée, à vos côtés.

Mesdames et Messieurs, je vous remercie de votre attention. Nous allons maintenant procéder à la remise des prix du concours.

Dernière modification : 04/11/2014

Haut de page