Discours devant la communauté d’affaires française et polonaise, sponsors de la fête nationale

Discours de l’Ambassadeur devant la communauté d’affaires française et polonaise, sponsors de la fête nationale
prononcé le 16 septembre 2013

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Je vous souhaite la bienvenue à la Résidence de France en cette nouvelle rentrée, la deuxième pour moi depuis ma prise de fonction en mai 2012 et j’espère que vous avez tous passé un bel été.

J’ai souhaité vous convier à un moment de convivialité pour vous remercier de votre contribution au plein succès de notre Fête Nationale. Grâce à votre engagement, à votre soutien, à votre générosité, grâce au savoir-faire et au dévouement, également, du chef de la Résidence Philippe Le Felic ainsi que de son équipe que je tiens également à saluer, plus de 1100 convives ont pu une fois encore apprécier le savoir-recevoir, les goûts et les saveurs de la France. La Chambre de commerce et d’industrie française en Pologne a joué, quant à elle, un rôle crucial dans la réussite non seulement de la réception à la Résidence, mais aussi de la Journée française à Saska Kępa et du bal qui a clôturé les festivités. Je tiens à en remercier chaleureusement son président Maciej Witucki, sa directrice générale Monika Constant et toute l’équipe de la Chambre.

Au début de cette nouvelle année qui s’annonce riche de projets et de défis, permettez-moi de partager avec vous plusieurs des orientations nouvelles et ambitieuses données par le ministre des Affaires étrangères et européennes au cours de la traditionnelle conférence des Ambassadeurs à Paris, à la fin du mois d’août. La présence à une partie de nos travaux de M. Radosław Sikorski et son entretien avec M. Fabius ont permis de mettre la Pologne à l’honneur de cette traditionnelle rencontre annuelle. A ma plus grande satisfaction.

Je saluais le 14 juillet, devant vous, l’excellence de la relation franco-polonaise, illustrée par des échanges toujours plus étroits. Ce jeudi, nous aurons la visite à Varsovie, pour la troisième fois depuis un an, de notre Ministre du Commerce extérieur, Mme Nicole Bricq, et je sais que beaucoup d’entre vous seront associés à cette visite. Ce sera l’occasion de faire un point sur notre activité économique en Pologne, nos investissements et nos échanges commerciaux, autant de sujets sur lesquels je vous sais tous mobilisés. Au-delà, il est utile de montrer combien nous formons, toutes et tous ici, une « équipe de France » soudée et complémentaire. Cela se vérifie sur des dossiers particuliers, sur des secteurs soumis à des difficultés particulières pour lesquelles un soutien institutionnel peut s’avérer utile, mais aussi pour lancer des réflexions d’avenir sur ce que seront les enjeux et les marchés de demain.

A ce propos, je voudrais saluer particulièrement l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-polonaise, à laquelle cette ambassade aura plaisir à s’associer, visant à organiser en novembre « les Rencontres de Varsovie », forum prospectif qui à l’image des « entretiens de Royaumont » en France, contribueront à tisser un peu plus le lien franco-polonais. Un peu plus loin dans le temps, nous prendrons toute notre place dans l’événement que souhaite organiser, début février 2014 à Cracovie, la Présidence de la République polonaise sur le thème de l’innovation et de la ré-industrialisation, et ce dans un format Weimar avec nos amis allemands, avec la forte implication des organisations patronales des trois pays : Lewiatan, BDI et MEDEF.

Toujours dans le cadre de la diplomatie économique voulue par notre ministre, il s’agira pour nous de contribuer encore davantage à la promotion de nos industries culturelles et créatives. La défense de la diversité culturelle doit tenir la place qui lui revient, non seulement au nom du principe du respect de l’identité des peuples, mais aussi du potentiel économique que représente la création dans toutes ses dimensions, de l’industrie cinématographique et du livre ou des musiques actuelles par exemple aux nouvelles technologies numériques.

En Pologne, cette mission est confiée à un dispositif que vous connaissez bien, composé de l’Institut français de Pologne, à Varsovie et à Cracovie, et au réseau des Alliances Françaises qui dispose, depuis le 1er septembre 2013, d’une Délégation générale confiée à Marc Boudin, directeur de l’Alliance Française de Lodz, avec laquelle beaucoup d’entre vous coopèrent d’ores et déjà. Ce dispositif est aussi au service de la langue française et de la francophonie et du développement de la coopération bilatérale dans des domaines porteurs pour l’économie de demain, tels que, par exemple, les secteurs universitaire, scientifique et technique. C’est pourquoi j’émets le vœu, en ce moment de retrouvailles amicales, que les partenariats que vous proposent l’Institut français de Pologne et le réseau des Alliances Françaises se développent davantage encore dans les années à venir au profit de la visibilité de l’excellence économique, culturelle et technologique française en Pologne que vous représentez.

Un autre dossier sera au centre de nos préoccupations, il s’agit de l’enseignement français à l’étranger qui doit répondre aux besoins des Français résidant à l’étranger et des étrangers souhaitant offrir à leurs enfants un accès à des programmes d’enseignement français et en français. Le lycée René Goscinny de Varsovie joue à cet égard, vous le savez, un rôle crucial. Je travaille d’ailleurs avec le Conseil d’Administration de l’Association de gestion du Lycée pour garantir à notre établissement une présence pérenne dans le paysage scolaire de Varsovie. C’est pour nous une absolue priorité.

Sachez que, avec toute mon équipe, j’aborde cette nouvelle année dans un état d’esprit d’autant plus déterminé que les défis que la France affronte sont difficiles. Le dispositif de l’ambassade de France sera au service de la présence française en Pologne, je resterai, pour ma part, attentif à vos préoccupations et à vos projets et serai à vos côtés pour les accompagner. Avant de lever notre verre au succès de vos entreprises et de nos futurs partenariats, je souhaite également saluer la présence parmi nous de nouveaux venus, tels que Chloé Marchand d’Air France, Bruno Duthoit de TPSA-Orange, Gérard Bourland de Dalkia et d’autres dont je n’ai pas mentionné les noms. Je leur souhaite à tous la bienvenue.

Dernière modification : 16/09/2013

Haut de page