Discours au collège bilingue n° 83 de Varsovie [pl]

Monsieur le maire ;
Madame la directrice,
Mesdames et messieurs les professeurs,
Mesdames et messieurs les parents d’élèves,
Chers élèves

Monsieur Abdou Diouf, secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie nous dit que « Le français est une chance ».

La langue française, c’est en effet une chance, car elle donne accès à des cultures d’une infinie variété, à des expressions artistiques métissées et, on l’oublie trop souvent, à un bassin économique en forte croissance qui, au-delà de l’Europe, s’étend de l’Amérique du Nord au Maghreb et à l’Afrique sub-saharienne.

S’il est un endroit où la Francophonie est bien vivante à Varsovie, c’est au collège 83, qui propose chaque année à près de 200 élèves du quartier de Bemowo un enseignement bilingue francophone de très grande qualité : j’en veux pour preuve la réussite remarquable des 42 élèves qui ont présenté l’examen DELF à cette session.

Au collège 83, l’équipe pédagogique, enseigne le français de façon intensive ; elle enseigne aussi en français l’histoire, la biologie et les mathématiques ; elle propose enfin une belle ouverture artistique et culturelle à ses élèves.

En effet, au cours de sa scolarité un élève du collège 83 aura voyagé 2 fois en France et visité Paris et la Côte d’Azur ; il aura goûté au cinéma français d’aujourd’hui et découvert la nouvelle scène musicale francophone. En se préparant au DELF, il se sera familiarisé avec les débats qui traversent la société française contemporaine.

Peut-être aura-t-il réalisé un film pour le présenter en personne au festival de court-métrage francophone de Zielona-Gora ; à moins qu’il n’ait choisi d’interpréter une chanson française au festival Frankofonia que vous organisez, Madame la Directrice, et que l’Institut français s’honore de soutenir aux côtés de la municipalité de Bemowo et du centre culturel Artbem.

Je tiens aujourd’hui à rendre hommage à l’équipe pédagogique, dont l’implication au quotidien est formidable, ainsi qu’à votre dynamisme, Madame la directrice, vous qui êtes toujours prête à développer des projets ambitieux, comme l’organisation des épreuves du DELF dans vos locaux, où la mise en place d’un échange scolaire à distance eTwinning avec pas moins de 6 autres établissements scolaires en France, République Tchèque, Irlande, Turquie, Espagne et Bulgarie.

Tout cela est bien entendu possible grâce à l’appui de longue date des autorités éducatives et politiques du quartier de Bemowo ; appui dont je vous remercie chaleureusement, Monsieur le maire.

Je suis très heureux de remettre aux 42 élèves du collège 83 les attestations du DELF A2 et je souhaite d’ores et déjà bonne chance à la dizaine de leurs camarades qui présenteront le niveau B1 en juin prochain. Ils quitteront le collège avec un diplôme international de langue, première étape vers des études d’excellence, en Pologne comme en France.

Dernière modification : 21/03/2014

Haut de page