Dévoilement de l’exposition "Imagine France"

Dévoilement de l’exposition "Imagine France"
Résidence de France, mardi 17 mai 2016

Madame la Directrice Générale de la CCIFP,
Messieurs les chefs d’entreprise, sponsors de cette exposition,
Mesdames, Messieurs les représentants des agences et bureaux de tourisme,
Mesdames et Messieurs les journalistes,
Mesdames et Messieurs, chers invités,

Je suis heureux de vous accueillir à la Résidence de France, pour cet évènement organisé conjointement par notre Ambassade, le bureau de Varsovie d’Atout France, et l’Institut Français de Pologne. En ayant répondu si nombreux à mon invitation, vous témoignez de ce que le formidable potentiel touristique de la France vous intéresse. Alors que vous travaillez dans un secteur économique en pleine expansion en Pologne, celui du tourisme, la France et les trésors de son patrimoine représentent pour vous, j’en suis convaincu, une forte attractivité, vous savez que mon pays est digne du plus grand intérêt pour vos clients et vos lecteurs.

L’exposition au dévoilement de laquelle nous allons procéder dans un instant, est composée de vingt-cinq photos montrant vingt-cinq beaux sites de France, des sites du patrimoine souvent très connus mais, pour employer un mot à la mode, « revisités » ici par le regard d’une artiste photographe qui, utilisant ces merveilles comme un décor de théâtre ou de cinéma, monte un scénario en les prenant pour fond et les anime. Il ne s’agit donc pas d’images de pierres froides, de montagnes désertes, de vestiges morts témoignant des siècles passés avec la rigueur des dictionnaires d’histoire de l’art. Le Pont du Gard, par exemple, un grand classique du patrimoine de la France du Sud, attestant de la brillante technique architecturale des Romains d’il y a deux millénaires, ou encore les murs de la citadelle de Carcassonne, si caractéristiques de la France du moyen-âge, prennent sous le regard de l’artiste photographe une nouvelle jeunesse. Devant chacun des 25 sites patrimoniaux français saisis par cette artiste, Maia Flore, le visiteur a donc un moment de surprise provoqué par l’étonnant surréalisme avec lequel elle traite ces trésors du patrimoine naturel ou monumental en réunissant le passé et le présent.

Mais je voudrais, à travers cette exposition qui me donne un très bon prétexte de vous recevoir à la Résidence de France, en profiter pour vous « parler business ».

A travers cette exposition, l’invitation adressée aux Polonais à venir en France pour y découvrir les musées, les châteaux, les églises, les cathédrales, les grottes et les pics de montagne est à prendre très au sérieux. Au-delà du regard à la fois tendre et amusé qu’a porté la photographe sur toutes ces beautés, je considère qu’un touriste polonais, encouragé par l’une de vos agences ou l’un de vos journaux à se décider pour un voyage en France, à y accomplir un séjour assez long pour parcourir ses paysages, apprécier son patrimoine culturel, mieux connaître sa gastronomie et goûter à ses grands vins, fera le meilleur choix du monde. Le Pont du Gard, encore lui, nous rappelle que la France et ses monuments représentent au moins deux mille ans de haute civilisation. On voit sur ces photos que toutes les époques depuis l’antiquité, le moyen-âge, la Renaissance, le siècle des Lumières, ont laissé leur marque architecturale en France, un pays où les autorités locales, les régions, les départements, les municipalités, aidées par un ministère de la culture très engagé, très actif, attentif à ne rien laisser dégrader, entretiennent avec le plus grand soin.

Le patrimoine touristique français est en très bon état, les hôtels et restaurants sont nombreux et d’un excellent niveau, mondialement reconnu. La France, compte tenu de la part considérable que le tourisme représente dans le PIB national, 7,5 %, veut non seulement préserver ce secteur économique mais le développer encore. L’activité touristique, déclarée en 2013 « priorité nationale » par le Président de la République, bénéficie d’une situation privilégiée puisqu’en France il y a 4400 sites ou structures touristiques qui reçoivent au moins dix-mille visiteurs par an. Sur ces sites on a pu compter en 2012, tous chiffres cumulés, 340 millions de visites.

La France a conservé en 2015 son rang de première destination touristique mondiale, avec 85 millions d’entrées de visiteurs étrangers, une progression de près de 1 % par rapport à 2014. Et ceci malgré les attaques terroristes de novembre, qui ont causé pendant les deux moins suivants d’énormes préjudices au tourisme à Paris. L’activité de ce secteur est dans une dynamique de progression si forte en France que M. Jean-Marc Ayrault, le ministre des affaires étrangères, a confirmé, prenant en février la succession de M. Laurent Fabius, l’objectif d’atteindre 100 millions de touristes étrangers en 2020. Un objectif ambitieux, mais tout à fait réaliste que M. Fabius avait fixé quand, en 2013, il avait initié pour le tourisme une politique systématique de développement.

Et les efforts de la France, en ce domaine, ne visent pas seulement la clientèle des Américains ou des Asiatiques. Il n’y a aucune raison que l’offre touristique française, de si bonne tenue, ne s’adresse pas davantage au public polonais aujourd’hui. Votre pays continue de prospérer, une partie de plus en plus importante de la population polonaise peut aujourd’hui partir en vacances à l’étranger et y pratiquer un tourisme qui ne soit pas seulement la formule plage-hôtel en séjours « tout compris », mais une vraie activité satisfaisant les visiteurs les plus exigeants. J’invite vos agences et vos journaux à y sensibiliser la clientèle, à lui montrer en quoi la France est attractive. Je félicitais et remerciais hier, ici-même, les chefs des restaurants polonais ayant participé en 2016 au succès de l’opération Goût de France, une action de promotion de la gastronomie française à l’échelle du monde où la Pologne s’est classée, avec 92 restaurants participants et plusieurs milliers de convives, deuxième au monde, juste derrière la France. L’événement d’aujourd’hui est complémentaire puisque l’attractivité touristique de la France est un tout. Mon pays offre aux touristes venant le visiter une gastronomie, des vins, des paysages, des monuments, des musées, des manifestations culturelles incomparables. Tout ceci constitue un patrimoine que les voyageurs polonais auraient tort de négliger. Je vous demande de les en persuader.

Procédons maintenant au dévoilement de l’exposition « Imagine France »

Dernière modification : 18/05/2016

Haut de page