Conférence de presse consacrée au projet ECO-MIASTO 2016 [pl]

Discours de l’Ambassadeur
pour l’ouverture de la conférence de presse du projet ECO-MIASTO 2016,
le 29 juin 2016 à l’Ambassade de France



Monsieur le Président du Comité Olympique (Andrzej Kraśnicki, PKOl),
Monsieur le Président du Fonds national pour la protection de l’Environnement et la _ Gestion des Ressources hydriques (Kazimierz Kujda, NFOŚiGW),
Monsieur le Directeur du Bureau des Infrastructures de la ville de Varsovie (Leszek Drogosz),
Madame la Directrice de l’Agence nationale de la maîtrise de l’Energie (Karolina Loth-Babut, KAPE)
Mesdames et Messieurs les journalistes,
Chers partenaires,
Mesdames et Messieurs,


J’ai le plaisir et l’honneur de vous accueillir aujourd’hui pour l’inauguration de la 4e édition d’ECO-MIASTO. A travers cette initiative lancée en 2013, l’Ambassade de France en Pologne poursuit un travail engagé depuis plusieurs années afin d’encourager la transition écologique des villes polonaises. ECO-MIASTO illustre avant tout l’engagement de la France en faveur du développement durable et de la lutte contre le réchauffement climatique.

L’année dernière, notre engagement a franchi un pas supplémentaire puisque nous avons accueilli en décembre la COP21, que nous présiderons jusqu’à la fin de 2016. Cette conférence historique a permis l’adoption du premier accord universel sur le climat, adopté à l’unanimité par 195 pays. Le Président de la République française François Hollande a ratifié ce texte le 15 juin dernier, faisant de la France le 1er pays industrialisé à boucler l’adoption de ce traité, et nous en sommes très fiers.

Vous le savez, le traité de Paris vise à limiter le réchauffement climatique en-dessous de 2°C d’ici à la fin du siècle. Or la réussite de cet objectif dépend bien entendu du niveau local. Car c’est dans les villes que se trouvent de nombreux leviers d’action concrets, grâce aux compétences dévolues aux maires. Transports, logement ou encore énergie sont autant de domaines dans lesquels il est possible d’innover pour apporter des solutions.

C’est pourquoi à l’initiative de la ville de Paris, un « sommet des maires » pour le climat s‘est tenu en marge de la COP21. Il a rassemblé plus de 1000 maires du monde entier, dont la Maire de Varsovie, Mme Gronkiewicz-Waltz. A cette occasion, des élus locaux du monde entier ont formalisé leurs engagements par l’adoption et la signature d’une déclaration politique commune. Y ont été abordés tous les aspects de la lutte contre les changements climatiques : réduction des émissions, adaptation et financement. Enfin, les élus se sont engagés à favoriser la coopération et le partage d’expérience entre villes.

C’est dans cette même perspective que notre Ambassade s’est engagée depuis 2013 auprès des villes polonaises pour encourager les politiques urbaines durables et les échanges dans ce domaine au travers du projet ECO-MIASTO.

Dans le cadre d’ECO-MIASTO, nous organisons depuis 3 ans des séminaires d’échanges de bonnes pratiques et de solutions concrètes entre collectivités territoriales françaises et polonaises. Cette année, 4 séminaires se tiendront entre septembre et fin octobre, qui porteront sur les systèmes locaux de gestion de l’énergie, la gestion de l’eau, l’efficacité énergétique des bâtiments et la mobilité durable.

De plus, nous lancerons dès le 1er juillet un grand concours visant à récompenser les villes polonaises les plus engagées en faveur du développement durable. J’invite toutes les villes à y participer, quelle que soit leur taille. Il suffira pour cela de remplir en ligne un questionnaire sur le site www.eco-miasto.pl.

Un jury indépendant composé d’experts polonais d’institutions publiques, de journalistes et d’universitaires se réunira à l’automne à l’Ambassade pour désigner les villes polonaises les plus engagées dans les quatre catégories retenues cette année (gestion de l’eau, efficacité énergétique, mobilité durable, systèmes locaux de gestion de l’énergie).

Dans chaque catégorie, 2 villes seront récompensées : une de plus de 100 000 habitants et une de moins de 100 000 habitants. Leurs représentants seront invités à l’Ambassade à l’automne pour recevoir un prix. Outre un trophée ECO-MIASTO, les lauréats pourront également recevoir un prix de nos partenaires.

Ce soutien des entreprises françaises rappelle que la dimension partenariale est une composante essentielle du développement durable.

A travers leur politique de responsabilité sociale et environnementale comme via les technologies innovantes qu’elles créent et appliquent, les entreprises françaises sont des acteurs à part entière de la transition écologique, en France comme dans les autres pays où elles sont implantées. Je tiens donc à remercier chaleureusement les entreprises partenaires d’ECO-MIASTO : Renault Polska, la SAUR, le groupe EDF–EDF Polska, TIRU et DK Energy et Saint-Gobain, qui sont des partenaires fidèles du projet. Cette année, nous accueillons un nouveau partenaire, la fondation LafargeHolcim, qui mènera une action éducative et sensibilisera les plus jeunes aux enjeux du développement durable. Un concours pour les écoles, collèges et lycées sera mis en place également cette année.

Par ailleurs, ECO-MIASTO ne connaîtrait pas le même succès sans le soutien actif de nos partenaires institutionnels polonais. C’est pourquoi je souhaite remercier très sincèrement le Fonds national de protection de l’environnement et de gestion des ressources hydriques (NFOŚiGW) et l’Agence nationale de la maîtrise de l’énergie (KAPE), nos fidèles soutiens depuis plusieurs années, mais aussi le Ministère de l’Environnement, le Ministère du Développement et l’Agence nationale de gestion de l’eau (Krajowy Zarząd Gospodarki Wodnej). Merci également au Partenariat pour le climat (Partnerstwo dla Klimatu) de la ville de Varsovie, à l’Association des villes polonaises (Związek Miast Polskich) et à l’Union des Métropoles polonaises (Unia Metropolii Polskich) ainsi qu’au réseau européen URBACT. Je n’oublie pas non plus l’Alliance française et l’Institut français, qui deviennent des partenaires à part entière cette année.

Enfin, M. Andrzej Kraśnicki, Président du Comité Olympique polonais, nous fait l’honneur d’être l’Ambassadeur d’ECO-MIASTO en cette année olympique. Monsieur le Président, votre engagement personnel en faveur de l’écologie est remarquable et je tiens à vous remercier à nouveau chaleureusement d’avoir accepté cette proposition. Je vous passe maintenant la parole.

Dernière modification : 30/06/2016

Haut de page