Conférence de presse annonçant la Folle Journée de Varsovie [pl]

JPEG

L’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, a participé le 15 septembre à l’Opéra National à Varsovie à la traditionnelle conférence de presse annonçant, quinze jours avant le concert d’ouverture, la Folle journée, le très grand évènement musical de l’automne à Varsovie. L’évènement, attendu par tous les mélomanes de la capitale polonaise, en est cette année à sa sixième édition.

JPEG

L’Ambassadeur, en présence de MM. René Martin, directeur artistique de la Folle Journée de Nantes, de Waldemar Dąbrowski , directeur général du Teatr Wielki –Opéra National, et de Janusz Marynowski, directeur de l’orchestre symphonique de Varsovie, a prononcé pendant la conférence de presse une allocution marquant le soutien qu’il apporte à la Folle journée de Varsovie, un évènement dont le niveau artistique est toujours très relevé, qui met cette année à son programme des œuvres exprimant « Les passions de l’âme et du cœur ». Il y a salué le travail exemplaire de M. Ryszard Kubiak qui, à la tête de la Fondation Ogrody Muzyczne, mène en promouvant l’activité musicale auprès de la jeunesse une action très importante.

Le public entendra à la Folle Journée 2015 des artistes français de premier ordre : le Quatuor Modigliani, l’altiste Gérard Caussé, le violoniste Olivier Charlier, le pianiste Lucas Debargue.

JPEG

JPEG

L’Institut Français participe activement à l’édition 2015, prenant en charge cette année la venue de Richard Galliano, figure emblématique du renouveau du Jazz en France comme dans le reste du monde.

Les « Folles Journées » de Varsovie sont un bel exemple de démocratisation de l’art, donnant l’accès à la culture pour le plus grand nombre. C’est aussi une belle illustration de la diversité culturelle. L’évènement reçoit le soutien indéfectible de plusieurs entreprises françaises, St GOBAIN, AUCHAN et RENAULT. Il souligne de belle manière l’importance de la relation entre la Pologne et la France dans le domaine de la musique classique.

JPEG

M. René Martin, qui a créé la Folle Journée à Nantes il y a 22 ans, inspirateur de celle de Varsovie où il est chaque année présent, aime à rappeler qu’à Nantes, chaque année, il y a dans le programme un orchestre polonais au moins, quels que soient le répertoire et le pays du monde mis à l’honneur.

Dernière modification : 13/01/2016

Haut de page