Cérémonie devant la statue du Maréchal Poniatowski (samedi 19 octobre 2013) [pl]

Discours de l’Ambassadeur
à l’occasion de la cérémonie devant la statue du Maréchal Poniatowski

(samedi 19 octobre 2013)

Nous sommes réunis ce matin devant la statue du maréchal Józef Poniatowski pour rendre hommage à un grand soldat, héros des armées polonaise et française.

Le prince Józef Poniatowski est le seul général étranger à avoir reçu le bâton de maréchal d’Empire. Les décorations les plus prestigieuses de nos deux pays lui furent décernées : il fut promu Grand Aigle dans l’ordre de la Légion d’Honneur en 1809. Il avait également reçu l’Ordre de l’Aigle Blanc et la Virtuti Militari.

A la formation du gouvernement provisoire du Grand-Duché de Varsovie à l’été 1807, le prince Poniatowski décide de se rallier à l’Empire, estimant avec raison que seule la France était en mesure d’aider la Pologne à recouvrer son indépendance et son territoire.

Il réorganisa l’armée polonaise avec une efficacité qui lui valut l’admiration des généraux français. Il a sans relâche pris part aux combats de l’Empire, en Galicie puis en Russie. Il s’est couvert de gloire lors des batailles de Smolensk et de la Moskova, servant fidèlement la cause de la France, confondue avec celle de la Pologne.

Le maréchal Poniatowski, tombé en héros lors de la bataille de Leipzig en octobre 1813, est un des plus vibrants exemples de l’étroite relation qui a toujours existé entre les armées polonaise et française, armées qui ne se sont jamais affrontées sur un champ de bataille mais qui ont toujours combattu, ensemble, côte à côte, pour notre liberté et pour votre liberté.

Le maréchal Józef Poniatowski appartient à notre histoire commune. Si sa dépouille repose à Cracovie dans la cathédrale du Wawel, les plus prestigieux monuments français rappellent son attachement à sa deuxième patrie : son nom est gravé sur un pilier de l’arc de triomphe, son buste est exposé au château de Versailles et sa statue orne une façade du Palais du Louvre à Paris.

Merci pour votre attention.

Dernière modification : 18/10/2013

Haut de page