Cérémonie de commémoration « MONTE-CASSINO » [pl]

L’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, a organisé le 9 mai à la Résidence de France une cérémonie de commémoration à l’occasion du 70ème anniversaire de la bataille de Monte-Cassino.

JPEG - 140 ko
L’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, et Mme Anna Maria Anders, fille du général Anders

Cette réception s’est déroulée en présence de M. Jan Stanislaw Ciechanowski, Ministre, chef du Bureau des anciens combattants et des victimes de répressions politiques, qui a prononcé une allocution.

JPEG - 141 ko
M. Jan Stanislaw Ciechanowski, Ministre, chef du Bureau des anciens combattants et des victimes de répressions politiques

De nombreux anciens combattants polonais de la seconde guerre mondiale, la majorité d’entre eux ayant participé à la bataille de Monte-Cassino, ont pu y participer. Le Musée de l’Armée Polonaise avait mis des objets, des tenues militaires et des cartes géographiques datant de cette période à la disposition de l’Ambassadeur de France pour donner un relief historique à la cérémonie.

JPEG - 133.5 ko
M. Pierre Bulher, Ambassadeur de France en Pologne, Mme Mme Anna Maria Anders, fille du général Anders et M. Jan Stanislaw Ciechanowski, Ministre, chef du Bureau des anciens combattants et des victimes de répressions politiques

L’Ambassadeur de France, dans son discours, a rendu hommage à leur courage et à leur abnégation (cliquer discours ambassadeur). Il a offert un cocktail à la nombreuse assistance présente à la cérémonie : les autorités de l’État, les parlementaires, le ministère des affaires étrangères et le ministère de la défense, les autorités de la ville de Varsovie, les ambassadeurs et les attachés de défense de tous les pays représentés à Varsovie ayant pris part à la seconde guerre mondiale y avaient été invités, ainsi que la presse.

JPEG - 167.8 ko
L’Ambassadeur de France, Mme Anders et M. Ciechanowski et les anciens combattants

La jeunesse était représentée par les élèves du Lycée Français de Varsovie. Par sa présence, la jeune génération a affirmé la reconnaissance de tous ceux qui, grâce aux sacrifices des soldats opposés en 1939-1945 aux armées hitlériennes, jouissent aujourd’hui de la liberté.

Tous se sont retrouvés dans un moment de recueillement pour une célébration à la fois émouvante et chaleureuse, leurs pensées tournées vers les soldats de toutes nationalités tombés à Monte-Cassino.

Dernière modification : 09/05/2014

Haut de page