Avions de chasse et équipages français pour renforcer le dispositif de l’OTAN en Pologne. [pl]

L’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, s’est rendu le 29 avril 2014 à Malbork, en Poméranie, où se retrouvaient M. Tomasz Siemoniak, ministre polonais de la défense, et son homologue français M. Jean-Yves Le Drian, ce dernier conduisant une délégation de quatorze personnalités, hauts-fonctionnaires civils et militaires, parlementaires.

JPEG - 24.7 ko
Entretien à Malbork entre les délégations française et polonaise
photo : Ministère de la Défense de Pologne
JPEG - 23.9 ko
photo : Ministère de la Défense de Pologne

Les deux ministres et l’Ambassadeur de France en Pologne ont d’abord assisté à une cérémonie militaire en présence du Président de la République Polonaise, M. Bronislaw Komorowski.

JPEG - 27.8 ko
Le ministre de la Défense, M. Jean-Yves Le Drian et le Président de la République Polonaise, M. Bronislaw Komorowski

Puis une session de travail des deux ministres, qui se connaissent très bien et s’apprécient, a eu lieu dans les installations de la 22ème base aérienne tactique de Malbork, où s’étaient posés la veille quatre avions Rafale venus de France. Quatre avions de chasse, équipés de très haute technologie, servis et entretenus par une centaine de militaires français, qui resteront déployés sur la base de Malbork pendant quatre mois. La France en envoyant ce dispositif marque sa volonté de participer au renforcement de l’OTAN, mobilisée dans cette région d’Europe en raison de la crise ukrainienne. La France ce faisant marque aussi sa volonté d’ accompagner la Pologne qui, succédant aux Etats-Unis, vient de recevoir à son tour, dans le cadre du programme Air Policing initié par l’OTAN en 2004, la mission de surveiller pendant les quatre prochains mois l’espace aérien des états baltes.

JPEG - 17.4 ko
4 avions Rafale se sont posés le 28 avril 2014 sur la base aérienne de Malbork en Pologne.
photo : Ministère de la Défense de Pologne

Parallèlement à ces opérations de surveillance du ciel des pays baltes effectuées aux côté des aviateurs polonais, la France accomplira également, depuis la base d’Avord en région Centre, des missions en Pologne et en Roumanie avec des avions équipés du système Awacs.
Le ministre Jean-Yves Le Drian, pour expliquer la mission des avions et des équipages français à Malbork, a déclaré que la France voulait donner ainsi un message de solidarité avec la Pologne, que l’initiative française visait à dissuader pour éviter toute intervention néfaste et à réassurer pour montrer à la Pologne que la France était son alliée.

Dernière modification : 29/04/2014

Haut de page