Au revoir à Pierre et Fabienne Klein, animateurs de l’antenne d’ATD-Quart-Monde à Varsovie [pl]

L’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, a rencontré le 29 avril toute l’équipe d’ATD-Quart-Monde, antenne de Varsovie, au siège de l’association où une réunion avait été organisée pour lui présenter les projets en cours. C’était aussi l’occasion de dire au revoir à M. Pierre Klein et à son épouse, Fabienne, volontaires permanents français arrivés au terme de leur séjour à Varsovie.

JPEG - 474.9 ko
L’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, avec l’équipe d’ATD-Quart-Monde

Après huit années d’ un travail remarquable dans la capitale polonaise, où ils ont aidé les volontaires polonais à monter de toute pièce une antenne d’ATD Quart-Monde et, depuis 2005, mené avec eux de nombreuses actions de terrain, les époux Klein partent s’établir à Dublin, toujours au service de l’association. Ils laissent ici beaucoup d’amis et d’émules, ayant vraiment marqué de leur empreinte, en Pologne, un terrain qu’ils croient indispensable de cultiver, celui de l’aide aux plus démunis. Ce sont deux militants humanitaires exerçant leur activité depuis vingt-cinq ans, n’ayant jamais douté qu’elle était profondément juste et utile. Ils ont réussi à enraciner durablement l’organisation ATD- Quart-Monde en Pologne, leur expérience inspirant de nombreux bénévoles polonais gagnés à ces valeurs. Deux volontaires permanents arrivés de France à l’été 2012, Mme Christel Garcia et M. Côme du Bourboux, vont assurer leur relève à Varsovie.

La présidente de l’association à Varsovie, Mme Anna Osinska, participait au tour de table ce 29 avril. La discussion, d’abord un tour d’horizon pour présenter les activités de l’organisation à l’Ambassadeur, en est très vite venue à un sujet particulièrement douloureux, l’endettement des personnes à faible revenu. Au vu de l’expertise sociologique et juridique que possède la France en matière de traitement du surendettement, de la législation adaptée dont elle s’est dotée au fil des ans, une coopération avec la Pologne portant sur les mesures de protection des individus contre les risques de l’endettement excessif a été décidée.

Dernière modification : 30/04/2013

Haut de page