Au Musée de Wilanów, un colloque d’historiens sur les relations franco-polonaises. [pl]

L’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler, a participé au Musée du Palais du roi Jan, à Wilanów le 16 octobre 2014, à l’ouverture d’un colloque d’historiens intitulé « France-Pologne, Contacts, Echanges culturels et Représentations ». Une rencontre programmée sur trois jours, du 16 au 18 octobre.

Après qu’un mot de bienvenue ait été adressé par le Directeur du Musée, M. Pawel Jaskanis, aux historiens français et polonais réunis pour l’occasion, l’Ambassadeur a prononcé une allocution faisant le point sur l’état actuel des relations entre la France et la Pologne (cliquer discours). L’Ambassadeur a remercié le Professeur Figeac et le Professeur Dumanowski pour leur remarquable organisation de l’évènement. Le Professeur Gradvohl, historien lui-même, Directeur du Centre de Civilisation Française et d’Etudes Francophones de l’Université de Varsovie (le CCFEF), a fait pour sa part un point rapide sur la coopération universitaire et le débat d’idées entre nos deux pays.

JPEG - 72.2 ko
Intervention de l’Ambassadeur de France en Pologne, M. Pierre Buhler
JPEG - 71.4 ko
Intervention du directeur du Musée Wilanow, M. Pawel Jaskanis
JPEG - 68.1 ko
Intervetion du professeur Gradvohl, directeur du Centre de civilisation française et d’études francophones de l’Université de Varsovie
JPEG - 73.7 ko
Intervention des MM. Michel Figeac et Jaroslaw Dumanowski

Les travaux de ce colloque, organisé en commun par l’Université Bordeaux-Montaigne, l’Université Nicolas Copernic de Toruń et le Musée de Wilanów, étaient placés sous le haut patronage de l’Ambassadeur de France. Ils ont traité de faits de société ayant eu lieu en France ou en Pologne au cours d’une longue période, couvrant 300 ans entre la fin du 16ème et la fin du 19ème siècle, ou de personnages remarquables de l’époque. Ils ont été une occasion pour des universitaires de haut vol professant dans nos deux pays d’échanger en langue française, pendant deux jours, des communications savantes sur des sujets variés.

Quatre séries de conférences, consacrées aux reines que la France a données à la Pologne (Louise-Marie de Gonzague et Marie-Casimire de Lagrange d’Arquien), aux représentants diplomatiques et consulaires français en Pologne, à un héritier de la couronne de France, Henri, devenu Roi de Pologne, aux « regards croisés » que les élites de chacun de nos pays ont portés sur l’autre, ont ainsi permis à des historiens de l’Université de Paris- Sorbonne, de l’Université Adam Mickiewicz de Poznan, de l’Université de Varsovie ou de celle de Paris-Nanterre d’aborder et de rendre vivants, grâce à de nombreux exemples, des sujets fort spécialisés comme la diplomatie, les appartements de la reine, les registres paroissiaux, Louis XVI et Stanislas Poniatowski dans la presse internationale francophone, toutes interventions illustrant bien la richesse et la densité des relations qu’entretiennent deux grands pays d’Europe qui, en mille ans d’histoire commune, ne se sont jamais fait la guerre.

Dernière modification : 12/01/2015

Haut de page